La peur de ne pas avoir assez d’amour pour 2

Lucy à la chasse aux oeufs

Ah, la grossesse et toutes ses questions…

J’entends souvent autour de moi dire que les mamans avaient peur de ne pas aimer leur deuxième enfant autant que le premier. Étrangement ça ne m’avait jamais effleuré l’esprit. Et puis, plus le temps avance et plus je gamberge évidemment !

Comme je le disais ici, je n’imaginais pas du tout Lucy comme elle l’est maintenant. Chaque jour qui passe, je me dis qu’on a de la chance d’avoir une enfant débrouillarde, sage, autonome et relativement calme. Peut-être que le deuxième sera tout le contraire de sa sœur…

Ma fille je l’ai aimée avant même de l’avoir dans mes bras. C’est pareil pour mon futur enfant, je l’aime déjà.

J’aime ma fille de plus en plus de jour en jour car elle a une personnalité que j’apprécie vraiment. Elle a cette façon d’être à la fois timide et attachante qui me gonfle de joie et de fierté. Je suis fière d’elle et de la petite fille qu’elle devient.

Mon angoisse ce n’est pas de ne pas aimer mon prochain enfant, je sais que je l’aimerai aussi fort que sa grande sœur. J’ai peur qu’il soit différent et que je sois moins fière. J’ai peur d’avoir moins de temps pour l’élever comme je l’ai fait avec Lucy. D’avoir moins de patience, parce que c’est si facile pour le moment avec elle, elle m’écoute, elle n’est pas turbulente, elle comprend. Et je sais la chance que j’ai. J’ai peur de ne pas l’avoir une seconde fois.

Mais je sais que je m’adapterai, parce que je sais ce que je veux et je sais surtout ce que je ne veux pas. Je sais qu’il y aura des ratés et je me les autoriserai.

Est-ce qu’on préfère un de ses enfants quand ils sont différents ou bien est-ce qu’on les aime juste différemment ?

Vous êtes-vous posée ces questions-là quand vous attendiez votre deuxième enfant ?

Est-ce qu’on passe toutes par ce genre de questions ou est-ce que pour certaines d’entre-vous ça a toujours été évident ? L’arrivée du second enfant a-t-elle levé les doutes immédiatement ou est-ce venu plus tard ?

C’est toujours un plaisir de parler de tout ça avec vous, j’adore ce partage d’expérience !

[grossesse] 10 questions que je déteste qu’on me pose !

Bouddha zen

Je suis maintenant dans mon quatrième mois de grossesse, et je n’en peux déjà plus de toutes ces questions impolies, intrusives ou avec un soupçon de reproche. Évidemment, cet article est à prendre au second degré et évidemment je ne répondrai jamais ces réponses aux gens qui me posent ces questions… Mais quand même, parfois, ça démange !

1 – Tu vas l’allaiter ?

LA question #1 que je déteste, mais vraiment ! Je trouve que ça ne regarde personne d’autre que les parents. Au mieux, la réponse est oui et la personne en reste là. Au pire tu ne souhaites pas allaiter et c’est parti pour un débat… C’est un choix tellement personnel, quelle que soit la décision il faut la respecter et puis au final, qu’est-ce que ça peut faire à ces personnes si curieuses ?!

2 – T’es sûre, y’en a qu’un ?

Bah non, j’ai fait une blague à tout le monde, y’en a 4 !

3 – Tu vas le mettre où ?

Pas dans ton c*l, ça c’est sûr (parfois je rêve de lâcher ce genre de phrase, juste une fois, juste pour voir la tête des gens). Qu’il ait sa propre chambre ou non, encore une fois c’est un choix, si on voulait encore le garder dans notre lit jusqu’à ses 12 ans c’est encore bien notre problème.

4 – T’es prête à retourner dans les couches ?

Et comment ! Et aussi dans les gazouillis, dans les sourires aux anges, dans les câlins, dans les bisous, dans les petites jambes potelées et tout et tout…

5 – Ça va aller les réveils la nuit avec la petite qui dormira à côté ?

Qu’est-ce que j’en sais ?! Et puis, si ça va tant mieux, si pas on trouvera une solution à ce moment là, ne vous en faites pas pour ça !

6 – Et après en route pour le petit 3ème ?

Et un 4ème, et un 5ème… Peut-être, peut-être pas, l’avenir nous le dira. On va déjà faire sortir celui qui est entamé et puis on verra, d’accord ?

7 – T’as pris combien jusqu’ici ?

Je te demande ton âge à toi ?

8 – La grande sœur ne va pas être trop jalouse ?

cf. Question 4… Et puis, ça m’angoisse déjà assez pour entendre leur récit de mauvaises expériences, de grands frères qui recommencent à faire pipi au lit ou que sais-je…

9 – Tu veux un conseil ?

Non, merci, vraiment, ce coup-ci je n’en veux aucun !

10 – Tu as des nausée ? Non ?!

Désolée, je sais, j’ai de la chance. Je devrais peut-être dire pardon ?

Et vous, vous en avez aussi des questions que vous ne supportez pas ?

[TAG] Ma routine sur le net

Routine internet

Ça fait longtemps que cet idée d’article me turlupine mais je ne savais pas trop bien comment le tourner. Mais je suis une petite curieuse et dans le fond je faisais cet article pour pouvoir vous poser la question de votre routine sur le net. Du coup, j’ai tourné ça en un petit tag de 10 questions ! C’est parti…

1 – Quelle est la première chose que tu fais en ouvrant ton navigateur ?

Tout dépend si je suis au boulot ou chez moi ! Au boulot, je vais d’abord ouvrir iCloud pour noter mon horaire et mes rendez-vous sur mon calendrier. Et chez moi, ma page d’accueil c’est Facebook alors en général je scrolle un peu avant de faire autre chose.

2 – Quel est le site le plus chronophage que tu consultes ?

Pinterest ! Une fois que j’y vais, c’est parti pour très très longtemps. Ou alors Spotify, c’est une plateforme que j’adore, mais une fois que je commence à cliquer sur « artistes similaires », je ne m’arrête plus…

3 – Quel est le site dont tu aurais du mal de te passer ?

Question difficile… Je pense que j’aurais du mal de me passer d’Amazon, c’est là que je fais la plupart de mes achats sur internet.

4 – Quels sont les sites que tu consultes chaque jour ?

Facebook (même si c’est de moins en moins), WordPress, mon blog, Outlook, Youtube et Hellocoton

5 – Quel est ton rituel pour te mettre devant l’ordi (boisson chaude, bonbons, bougie…) ?

Je n’ai pas vraiment de rituel en fait, mais j’aime bien avoir une boisson chaude à portée de main et que mon bureau soit rangé, si il y a une bougie en fond c’est encore mieux mais ce n’est pas systématique.

6 – Quel est ton site préféré ?

J’aime beaucoup Hellocoton car ça me permet de découvrir de nouvelles personnes régulièrement.

7 – Est-ce que tu effectues beaucoup d’achats en ligne ?

Je fais la plupart de mes achats en ligne, ça devient rare que j’aille faire les magasins. Même mes courses hebdo sont faites en ligne. Et mon gros point faible sont les livres qui sont moins chers en ligne et pour lesquels il n’y a pas de frais de port, donc je craque souvent.

8 – Tu partages 3 sites que tu aimes et qui sont peu connus ?

– Livraddict : un forum où on peut échanger autour de la lecture. On peut répertorier les livres que l’on possède, donner notre avis dessus, lister les livres lus et même faire une wishlist.

– Fou de concours : il s’agit encore une fois d’un forum, celui-ci répertorie pleins de concours qui sont en cours ainsi que les réponses aux questions. J’aime aussi beaucoup Wahoo (konkours.com) qui est un logiciel qui remplit les formulaires à notre place. Quand j’étais plus jeune, j’étais une vraie concouriste, je participais à tous ceux que je voyais et j’ai d’ailleurs gagné pas mal de jolis lots. Aujourd’hui, j’ai un peu arrêté ça par manque de temps mais ce genre de sites est un vrai gain de temps !

– Outlet Avenue : c’est un site de ventes privées classique mais c’est mon préféré ! Les prix sont vraiment attractifs (pas comme sur d’autres sites où les prix sont gonflés…), un seul panier = 1 seul FDP, de nouvelles offres chaque jour, et beaucoup de choix dans les tailles, c’est le top !

9 – Streaming, Netflix ou bons vieux DVD ?

Je n’aime pas le streaming, je préfère clairement les DVD ! Et je trouve que ça a plus de charme de se mettre devant la télé pour regarder un film ou une série plutôt que de rester devant son ordi. Et Netflix, j’adore aussi, j’ai acheté la Chromecast pour pouvoir facilement regarder Netflix sur la télé et j’en suis ravie.

10 – Plutôt PC ou Mac ?

J’ai eu un Mac pendant longtemps et au final je suis retournée au PC « classique ». Je n’ai pas spécialement l’utilité d’un ordinateur aussi performant qu’un Mac et ça me fait mal au cœur de mettre une somme pareille dans un appareil que je ne vais même pas utiliser à 50% de ses possibilités…

Voilà pour ce tag ! Je ne tague personne en particulier, n’hésitez pas à le reprendre s’il vous intéresse 🙂 un petit mot pour me notifier pour que je passe voir vos réponses me ferait quand même très plaisir.

En pleine réflexion sur mon alimentation

J’ai eu pas mal de prises de conscience cette année. Au niveau de ma consommation, de mes déchets et aussi de mon alimentation (merci les nombreux livres/articles à ce sujet !). C’est de ce dernier point dont je voudrais parler aujourd’hui.

Petite fille mange pastèque

Je viens d’une famille qui ne fait pas attention, ni à l’écologie, ni aux dépenses, et encore moins à son alimentation. Et qui vit sans se poser trop de questions. Tout le monde se porte bien dans ce déséquilibre, tout le monde est mince, et j’ai toujours été le vilain petit canard en sur-poids. C’était obligatoirement de ma faute, mais le fait est que je mangeais comme tout le monde dans la famille, ni plus, ni moins. On m’a toujours répété que « je devais faire plus attention ». Pourtant je mangeais la même chose que tout le monde ! Heureusement je ne suis pas tombée dans le cercle vicieux des régimes, même si j’en ai fait, je trouvais juste tout ça très injuste qu’on ne fasse rien pour m’aider. Injuste aussi que mon corps ne réagisse pas de la même façon que les autres et qu’il stockait plus… Et il n’était pas question de ne pas finir mon assiette sous peine de remontrances. Bref, j’ai bien compris que tant que je vivais sous le même toit que ma mère, ça allait être compliqué.

J’ai donc attendu d’avoir mon chez moi et là, derrière mes fourneaux, je me suis amusée, j’ai testé pleins de choses que je n’avais jamais goûté, je voulais tout essayer ! Je mange enfin plus équilibré. Mais je grignote plus. Le poids c’est vraiment une torture pour moi, mais j’essaie de me soigner.

Bref, mon article n’a rien à voir avec les régimes ! Mon but n’est pas de perdre du poids. Tout ça pour dire que j’ai grandir avec de très mauvaises habitudes : beaucoup de viande, beaucoup de féculents, peu de légumes, pas de petit déj… Et que si ça fonctionnait bien pour les autres membres de ma famille, ce n’était pas mon cas, mais c’est difficile de se défaire de ces mauvaises habitudes.

J’ai envie de nourrir mon corps autrement. Mieux, beaucoup mieux ! Et je sais que ça ne va pas être facile. J’ai à la maison ce type d’homme qui peut manger ce qu’il veut sans prendre 1 gramme. Qui a un régime alimentaire constitué de Kellogg’s au chocolat, de pizza, de burger, de malbouffe et qui s’en contente (même si depuis quelques temps, il essaie de faire quelques efforts).

Je sais que je vais devoir passer par de nombreuses étapes avant de parvenir au bout de mes ambitions. Je ne veux pas changer mon alimentation du jour au lendemain et surtout, je ne veux pas le faire n’importe comment. J’ai envie de m’informer.

Voici la liste de ce que j’ai envie d’améliorer dans mon alimentation :

  • Faire plusieurs journées sans viande pendant la semaine

Je vais devoir trouver des alternatives et me tourner vers des choses que je ne connais pas comme le Tofu, le soja, les graines, les légumineuses et les autres sources de protéines. Mon but n’est pas de devenir végétarienne, mais de diminuer considérablement ma consommation de viande et de poisson.

  • Commencer la journée par un petit déjeuner équilibré

Souvent, je n’ai pas faim le matin et je mange quand j’arrive au boulot. Il faut que je trouve des idées qui, soit me donnent envie dès le réveil, soit qui peuvent être emportées au boulot et pas trop contraignantes à manger.

  • Enlever petit à petit le lait de mon alimentation

J’en consomme déjà assez peu, mais je voudrais complètement l’éradiquer et le remplacer par des alternatives végétales.

  • Gaspiller moins

C’est incroyable la quantité de nourriture que je jette parfois. Mal dosé, petite faim, invitée à manger ailleurs, péremption… Bref, j’ai besoin de trouver des astuces pour gérer ça.

  • Manger plus frais, plus bio, plus proche

Arrêter d’acheter des fruits et légumes surgelés, me diriger vers des produits bio et consommer des aliments qui viennent de chez moi, c’est un des objectifs qui va me demander le plus d’efforts mais je suis prête à en faire tant que ça a du sens. Malheureusement j’habite dans un village où rien n’est vendu en vrac, où l’épicerie du coin n’existe pas et encore moins l’épicerie bio et où les marchés sont présents la semaine, alors que je travaille à temps plein.

Je pense que pour un début, c’est déjà pas mal. J’espère prendre de bonnes habitudes au fur et à mesure et que ça ne sera pas une corvée pour moi. Mais je sais déjà que je vais avoir des obstacles à surmonter :

  1. Les invitations à manger qui se multiplient. Pas une semaine ne passe sans qu’on aille manger chez des amis ou la famille.
  2. Notre budget qui est déjà serré et malgré ce qu’on dit, je trouve que manger bio coûte bien plus cher malheureusement.
  3. Le temps qui va sans doute me manquer au début pour trouver des recettes et organiser les repas de la semaine, pour faire les courses et pour tout trouver.
  4. Le fait qu’il va quand même falloir vider les tiroirs de ce qu’on a pour ne pas gaspiller.

Il y a déjà quelques petites choses que j’ai intégrées, telles que : manger plus de fruits et légumes, mettre moins de matières grasses pour la cuisson de mes plats, boire plus d’eau,… Des toutes petites choses banales pour certains mais qui m’ont demandé de vrais efforts pour devenir des habitudes bien encrées.

Je partagerai avec vous mon évolution si ça vous intéresse, que ce soit une victoire ou un échec ! Mais aussi mes astuces et tout ce qui pourra m’aider à y arriver. Effet de mode ou non, je pense que ça ne peut être que bénéfique d’au moins essayer et j’espère, y arriver.

D’autres que moi sont dans cette démarche ? N’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire, j’adorerais connaitre votre avis et savoir comment vous vous y êtes pris.