[grossesse] 10 questions que je déteste qu’on me pose !

Bouddha zen

Je suis maintenant dans mon quatrième mois de grossesse, et je n’en peux déjà plus de toutes ces questions impolies, intrusives ou avec un soupçon de reproche. Évidemment, cet article est à prendre au second degré et évidemment je ne répondrai jamais ces réponses aux gens qui me posent ces questions… Mais quand même, parfois, ça démange !

1 – Tu vas l’allaiter ?

LA question #1 que je déteste, mais vraiment ! Je trouve que ça ne regarde personne d’autre que les parents. Au mieux, la réponse est oui et la personne en reste là. Au pire tu ne souhaites pas allaiter et c’est parti pour un débat… C’est un choix tellement personnel, quelle que soit la décision il faut la respecter et puis au final, qu’est-ce que ça peut faire à ces personnes si curieuses ?!

2 – T’es sûre, y’en a qu’un ?

Bah non, j’ai fait une blague à tout le monde, y’en a 4 !

3 – Tu vas le mettre où ?

Pas dans ton c*l, ça c’est sûr (parfois je rêve de lâcher ce genre de phrase, juste une fois, juste pour voir la tête des gens). Qu’il ait sa propre chambre ou non, encore une fois c’est un choix, si on voulait encore le garder dans notre lit jusqu’à ses 12 ans c’est encore bien notre problème.

4 – T’es prête à retourner dans les couches ?

Et comment ! Et aussi dans les gazouillis, dans les sourires aux anges, dans les câlins, dans les bisous, dans les petites jambes potelées et tout et tout…

5 – Ça va aller les réveils la nuit avec la petite qui dormira à côté ?

Qu’est-ce que j’en sais ?! Et puis, si ça va tant mieux, si pas on trouvera une solution à ce moment là, ne vous en faites pas pour ça !

6 – Et après en route pour le petit 3ème ?

Et un 4ème, et un 5ème… Peut-être, peut-être pas, l’avenir nous le dira. On va déjà faire sortir celui qui est entamé et puis on verra, d’accord ?

7 – T’as pris combien jusqu’ici ?

Je te demande ton âge à toi ?

8 – La grande sœur ne va pas être trop jalouse ?

cf. Question 4… Et puis, ça m’angoisse déjà assez pour entendre leur récit de mauvaises expériences, de grands frères qui recommencent à faire pipi au lit ou que sais-je…

9 – Tu veux un conseil ?

Non, merci, vraiment, ce coup-ci je n’en veux aucun !

10 – Tu as des nausée ? Non ?!

Désolée, je sais, j’ai de la chance. Je devrais peut-être dire pardon ?

Et vous, vous en avez aussi des questions que vous ne supportez pas ?

Bullet journal : Bilan après 1 an

Bilan bullet journal

Ça fait donc plus d’un an maintenant que je suis tombée dans le Bujo, pour ne plus en sortir ! J’étais très admirative de ceux que l’on peut trouver sur Pinterest et je voulais moi aussi un joli carnet tout illustré, joli et pratique. Je fais l’impasse sur les explications du concept, je pense qu’il y a assez d’articles sur la toile pour que vous trouviez la réponse à cette question 😉

Mon matériel

J’ai d’abord commencé avec un classeur fortmat A5 où je venais insérer mes feuilles. J’ai abandonné la méthode pour me servir de mon Filofax. Je l’ai gardé quelques mois mais ça ne me suffisait pas. Au final, je suis passée au cahier, « comme tout le monde » et c’est la méthode qui me convient le mieux. J’ai opté pour un Leuchttrum1917 A5 pointillé car c’est celui qui avait l’air le plus plébiscité par les utilisateurs du Bullet Journal. Et je comprends pourquoi ! Les pointillés facilitent autant les tracés que l’écriture droite, le papier est fin mais ne laisse pas mes feutres transpercer et il y a 2 marques pages (indispensables selon moi !).

Je cherche encore le stylo de mes rêves, je viens d’investir dans un Lamy, mais je n’ai pas encore trouvé mon bonheur. Je tiens à y écrire au stylo plume, j’ai toujours adoré ça et je trouve que ça lui donne une atmosphère particulière (non je ne suis presque pas folle !). D’ailleurs si vous avez des marques à me recommander, je suis preneuse !

dsc_0493

En ce qui concerne les couleurs, j’adore les Triplus Fineliner de chez Staedler, ils ont un éventail de couleurs assez incroyable et ce sont des feutres de très bonne qualité. J’ai craqué aussi pour quelques Tombow double pointes (marqueur et pinceau) qui sont géniaux également. Et pour les plus petits budgets, Stabilo a sorti une gamme de leurs célèbres surligneurs en teintes pastel.

Pour mes tracés et mes titres, j’utilise uniquement les feutres noirs Faber Castell PITT Artist en taille F.

Je transporte tout ça dans une petite sacoche dans mon sac à main, tout y rentre et c’est pratique quand je fais les magasins, je n’en ai pas besoin et j’enlève simplement la sacoche de mon sac. Rien ne s’éparpille et tout est protégé.

Je suis une fana de papeterie et croyez moi, j’ai essayé beaucoup de choses avant de trouver mon bonheur !

Mes pages

Autant je suis vraiment impressionnée par certains Bujo qui sont carrément des œuvres d’art, autant le mien est relativement simple. Je mets les titres en évidence mais à part ça, pas d’illustrations ni de fioritures. J’ai bien essayé au début mais je perdrais du temps et le but premier de mon Bujo est d’en gagner. Je reste très admirative des jolis cahiers et prends plaisir à les parcourir sur Pinterest, mais je ne suis pas douée, je reste du côté minimaliste pour ma part !

Chaque mois, j’insère une page pour le mois, mes souvenirs du mois, les achats que j’ai faits. Ensuite, j’intercale mes double pages à chaque semaine. J’ai trouvé la disposition qui me convient : à gauche, le côté agenda avec les tâches, les rendez-vous etc. et à droite les menus, les notes, les trackers, les articles du blog pour la semaine et ce qui est à venir. Toutes les infos que j’ai envie d’avoir en un coup d’œil sont au même endroit, c’est ce qui me plait.

Disposition semaine bullet journal

En parlant des trackers, j’avais commencé à les faire mensuellement mais je me suis vite découragée. Du coup, je le fais chaque jour au fur et à mesure et c’est beaucoup mieux comme ça. Je n’ai pas de trackers pré-définis, ils changent avec les semaines et les différents objectifs que je me fixe au fur et à mesure.

Ensuite, au fil de mes envies, j’intercale des pages, mon Bujo est pas mal axé psychologie et j’y fais de nombreuses listes : bucket list, wish list, idées cadeaux, gratitudes, … J’adore que tout soit mêlé dans le Bujo.

Idée page bullet journal

Les mauvais côtés

Oui, parce qu’il y en a ! Je trouve que malgré l’index, il est parfois difficile de retrouver une page. Je réfléchis à un moyen de rendre tout ça plus clair dans mon prochain cahier, je mettrai peut-être toutes les pages mensuelles en début de Bujo pour mieux m’y retrouver.

C’est parfois difficile d’assumer de l’ouvrir devant les gens. Il y a des personnes qui ont la critique facile et qui apparentent ça à un journal intime, du gribouillage ou des enfantillages. C’est dommage, s’ils se laissaient aller à un peu de curiosité ils pourraient peut-être y trouver eux aussi une nouvelle méthode d’organisation. Mais ça, c’est comme pour tout, quoi qu’on fasse, on subira les critiques. Pour ma part, j’essaie toujours d’être au calme pour le faire et donc seule. C’est arrivé à plusieurs reprises qu’un collègue entre dans mon bureau au moment où je le complétais, mais ils ne m’ont encore posé aucune question.

dsc_0494

Mes quelques conseils…

Mon premier conseil serait de vous dire de faire un cahier qui vous ressemble ! Ne vous lancez pas dans des illustrations de grande ampleur si vous n’êtes pas doué en dessin, vous allez vite vous décourager.

Ne vous mettez pas trop de règles, ça ne sert à rien, qu’à se frustrer. Laissez aller votre créativité.

Ne vous comparez pas. Tout le monde n’a pas une calligraphie impeccable ou le temps de faire de son Bujo une oeuvre d’art. Gardez à l’esprit que votre journal doit vous ressembler et que ce qui est utile au voisin ne l’est pas forcément pour vous.

Ne soyez pas trop perfectionniste. Prenez du recul et avouez que votre emploi du temps ne sera pas fichu si vous avez dû faire des corrections. J’avais beaucoup de mal avec ça au début mais à force, j’ai vite compris que mon Bujo ne serait jamais immaculé !

Acceptez de remettre votre disposition en questions. Au début, on teste pleins de choses et encore une fois ce qui fonctionne chez les autres n’est pas forcément le mieux pour nous, alors n’ayez pas peur de changer de méthode autant de fois qu’il vous en faudra pour trouver celle qui vous conviendra parfaitement.

Vous êtes-vous laissé tenter par le Bullet Journal ? Bujo-addict ou ce n’est pas pour vous ?

Mes lectures de 2016

Bilan lectures 2016

Début 2016, je m’étais fixée un challenge lecture qui était de lire 52 livres soit une moyenne de 1 livre par semaine ! Je suis contente de dire que j’ai réussi ce challenge car j’ai réussi à lire 53 livres et j’en suis super fière. Avec une petite fille de presque 3 ans à la maison ce n’est pas toujours évident. Voici donc les 53 livres terminés l’année dernière, vous pouvez voir les chroniques de ceux dont j’ai parlés sur le blog en cliquant sur les titres :

  1. Monétiser son blog – N. Buonomo
  2. Marie d’en haut – A. Ledig
  3. Blog it yourself – Do It Yvette
  4. Deux petits pas sur le sable mouillé – A-D. Julliand
  5. Les carnets de Cerise – Tome 3 – J. Chamblain et A. Neyret
  6. Journal d’un vampire en pyjama – Mathias Malzieu
  7. Un parfum d’herbe coupée – N. Delesalle
  8. Les carnets de Cerise tome 2 – J. Chamblain et A. Neyret
  9. Tout cela n’a rien avoir avec moi – M. Sabolo
  10. Moins gaspiller c’est pas sorcier -S. Araud-Laporte
  11. Miracle Morning – H. Elrod
  12. No et moi – D. De Vigan
  13. Et je danse aussi – A-L. Bondoux et J-C Mourlevat
  14. Mémé dans les orties – A. Valognes
  15. On regrettera plus tard – A. Ledig
  16. The Book – Caroline et Safia
  17. Désolée, je suis attendue – A. Martin-Lugand
  18. Le jour où j’ai appris à vivre – L. Gounelle
  19. Eco Tome 1 – G. Bianco et J. Almanza
  20. Eco Tome 2 – G. Bianco et J. Almanza
  21. Le mec de la tombe d’à côté – K. Mazetti
  22. Les 4 saisons de l’été – G. Delacourt
  23. L’atelier des miracles – V. Tong Cuong
  24. Confess – C. Hoover
  25. Oscar et la dame rose – EE. Schmitt
  26. 10 tiny breaths tome 2 – KA. Tucker
  27. After tome 1 – A. Todd
  28. D’après une histoire vraie – D. De Vigan
  29. Le mistère Henri Pick – D. Foenkinos
  30. Et il me parla de cerisier, de poussières et d’une montagne – A. Paje
  31. Did i mention i love you (DIMILY) – E. Maskame
  32. Celle qui écrivait des poèmes au sommet des montagnes – N. Fougerousse
  33. La fille du train – P. Hawkins
  34. Tu comprendras quand tu seras plus grande – V. Grimaldi
  35. Réveillez votre créativité – S-C. Chapman
  36. Un tout petit rien – C. Anseaume
  37. Comme par magie – E. Gilbert
  38. Les Carnets de Cerise T4 – J. Chamblain et A. Neyret
  39. Les 5 personnes que j’ai rencontrées là haut – M. Albom
  40. Miss Pérégrine tome 2 – Hollow City – R. Riggs
  41. Ici ça va – T. Vinau
  42. Carnet de routes – M. Lopez
  43. Tobie Lolness T1 – T. De Fombelle
  44. Détox ta maison – J. Crillen
  45. La petite mort T1 – D. Mourier
  46. Et si… – R. Donovan
  47. 10 minutes par jour – C. Gamberale
  48. La ballade de l’enfant-gris – B. Beaulieu
  49. Harry Potter Tome 1 – J.K. Rowling
  50. Quand la nuit devient jour – S. Jomain
  51. Alice au pays des merveilles – L. Carroll et A. D’Aquino
  52. Tom, petit homme, tout petit homme, Tom – B. Constantine
  53. Deathnote – Tome 4 – T. Ōba et T. Obata

Quelques pépites se sont glissées dans ces lectures, je retiendrai notamment « quand la nuit devient jour », « deux petits pas sur le sable mouillé » et « Désolée, je suis attendue ». Un gros coup de coeur également pour le roman de V. Grimaldi que j’ai adoré ! J’espère encore faire d’aussi belles découvertes en 2017 et surtout faire baisser ma PAL qui s’allonge bien plus vite que ce que je ne lis !!

Et vous, c’est quoi votre livre coup de coeur de 2016 ?

Mes favoris d’octobre

Favoris octobre 2016

Place à une nouvelle catégorie d’articles que j’aimerais faire de temps en temps : mes favoris. Voici un petit aperçu des choses que j’ai aimées en Octobre :

Nourriture et boisson

Evidemment en terme de nourriture, on va parler de bonbons. Halloween est arrivé et avec lui toute une cargaison de mes bonbons préférés :

Bonbons halloween

Vraiment, les blancs avec la crème à la fraise à l’intérieur (aucune idée du nom) mais c’est une tuerie, une fois que je commence, impossible de m’arrêter…

En boisson, sans surprise je vais parler d’un thé. Mon préféré c’est le vanille/caramel mais il est difficilement trouvable ici en Belgique alors je me suis tournée vers le thé façon délice poire chocolat de Lipton. Il est vraiment très bon et le mélange poire-chocolat est vraiment très doux. Parfait pour accompagner un bon roman.

Chanson

J’ai beaucoup écouté l’album de 21 Pilots ce mois-ci et « Ride » reste ma chanson préférée, même si je les aime toutes.

 

Livre

Mon roman du mois sera incontestablement le tome 2 de Miss Peregrine et les enfants particuliers, Hollow City. Après avoir vu le premier tome adapté au cinéma, j’ai eu envie de lire la suite et le moins qu’on puisse dire c’est que je n’ai pas été déçue. Mais je vous en reparlerai dans un article qui lui sera dédié.

Film

J’ai enfin pris le temps de regarder Mr Nobody et j’ai adoré, il m’a beaucoup fait réfléchir. La façon dont il est filmé change de l’ordinaire et j’ai été subjuguée du début à la fin. Par contre c’est le genre de films qu’on déteste ou qu’on adore…

« En 2092, Nemo Nobody, âgé de 118 ans, est le dernier mortel vivant dans un monde d’immortels. Il est interrogé sur son passé et se retrouve sous les soins du docteur Feldheim, qui veut l’aider à mettre de l’ordre dans ses souvenirs brouillés. »

Sorties

Comme chaque année, c’est la période où je prends le plus de plaisir à sortir me balader. En plus, il a fait beau la plupart du temps, c’était un régal de voir l’automne s’installer au fur et à mesure. Du coup on a fait pas mal de balades au parc ou ailleurs en famille, le reste du temps on prenait plaisir aussi à s’emmitoufler à trois dans une grande couverture devant un Disney. On avait envie de rester dans notre petit cocon tous les 3 et ça fait du bien aussi 🙂

Loisirs

J’ai pris beaucoup de photos ce mois-ci, les couleurs, l’atmosphère, tout ça fait que j’ai dégainé mon reflex pas mal de fois. En plus, Lucy commence à aimer ça elle aussi alors j’en profite !

J’ai aussi pas mal écrit, j’en ai ressorti un grand besoin, j’avais envie de coucher mon quotidien sur papier, c’est ce qu’il m’arrive quand je me sens un peu perdue et c’est ce qui me fait le plus de bien.

Objectifs

J’avais 3 objectifs ce mois-ci : Faire moins d’écarts alimentaires – Rester organisée – Garder ma maison en ordre.

Gros fail concernant mon alimentation… Je fais n’importe quoi en ce moment. J’espère vite savoir me reprendre en main à ce niveau parce que je ne peux plus continuer comme ça.

Par contre, Octobre a été synonyme pour moi d’organisation. Je continue mon Bullet journal et je pense avoir trouvé la disposition qui me convient le mieux. J’ai quand même hâte de commencer mon nouveau Bujo en 2017 afin de tout recommencer sur de bonnes bases et que ce soit moins brouillon.

Idem pour le rangement, je trouve que je m’en suis pas mal sortie, il y a encore du boulot mais je suis sur la bonne voie.

Make up

Parce que j’aime aussi beaucoup prendre soin de moi, c’est deux favoris beauté que j’aimerais vous présenter ce mois. Ils sont tous les deux de la marque Catrice, il s’agit du ricil « Glam and doll » et de la poudre libre transparente « Nude Illusion ». Ce sont des produits que j’utilise chaque jour et je ne suis pas prête de les laisser de côté. Le ricil recourbe et sépare les cils parfaitement et il tient toute la journée même s’il n’est pas waterproof (mais du coup, il est facile à enlever). Et la poudre libre matifie mon visage une bonne partie de la journée (j’ai la peau mixte), je n’ai besoin que d’une seule retouche en début d’aprèm. En plus de ça, ils coûtent 3 fois rien ! Cette marque est vraiment super pour les petits budgets.

Découverte

On va encore parler de nourriture, avec les nouvelles céréales Lion muesli. Oh mon dieu mais qu’est-ce que c’est bon ! Pas les plus saines de toutes, mais je suis à la recherche de petits déj rapides et rassasiants et celles-là sont parfaites, elles sont succulentes, gourmandes et calent bien jusqu’à midi, c’est ce que je recherchais.

Voilà pour mes favoris de ce mois d’octobre ! Il n’y en aura certainement pas tous les mois mais de temps en temps j’aime bien partager ce genre de choses avec vous 🙂

10 choses à faire avant mes 30 ans

Sablier


Bientôt, je fêterai mes 27 ans. C’est bête, mais je ressens un coup de vieux. Je me rapproche dangereusement de mes 30 ans. Quand t’as 18 ans tu te dis que 25 ans c’est super loin. Sauf que j’ai 26 ans et que j’ai l’impression que ma majorité, c’était hier ! Pourtant, quand je regarde en arrière et que je vois le chemin parcouru, c’est bien plus que ce que j’aurais osé imaginer. Je suis fière. Mais il y a des objectifs que l’on remet toujours à plus tard. Mais il y a différents événements qui m’ont fait me demander ce que je ferais si je connaissais le jour de mon décès. Ou plus précisément, ce que je regretterais de ne pas avoir fait si je devais mourir demain. Bon, c’est pas prévu hein mais c’est toujours bien de se remettre les idées en place et d’arrêter de tout remettre au lendemain.

Voici donc 10 choses que je voudrais faire avant mes 30 ans :

  1. Me faire un deuxième tatouage. J’ai le dessin, j’ai une idée de l’endroit, y’a plus qu’à économiser !
  2. Faire un tour en montgolfière. Mon chéri me l’a offert, il faut que je prenne rendez-vous rapidement, j’en crève d’envie.
  3. Partir en vacances. Genre des vraies vacances, pas la mer du Nord (même si j’adore la mer du Nord). Partir en avion, destination le soleil en famille, la farniente, les jolis paysages, les découvertes, le dépaysement, la piscine et la mer…
  4. Commencer un roman. J’en rêve depuis que je suis petite et que je voulais devenir écrivain. J’ai envie de me lancer, mais je n’y ai jamais vraiment réfléchi. Pourtant, à chaque fois que je finis un roman, l’idée me reprend. Il faut que je me lance.
  5. Faire le point sur mon job. Savoir ce que je veux vraiment faire de ma vie et décider ou non de reprendre mes études ou de simplement changer de poste.
  6. Réaménager ma maison à mes goûts : faire les travaux qu’il faut et enfin repeindre parce que j’en peux plus de ce mur au papier peint zébré !
  7. Fêter mon anniversaire avec tous les gens que j’aime. Peut-être pas la big fiesta mais un bon barbeuc à la maison avec les meilleurs. Je ne me rappelle même plus la dernière fois où j’ai vraiment marqué le coup. En fait, je crois que j’espère secrètement qu’un jour quelqu’un organise ça pour moi, mais je pense que ça n’arrivera jamais, donc autant prendre les devants.
  8. Me faire une virée shopping « no limit ». Enfin, dans l’éventualité où je gagne au lotto d’ici là bien sûr.
  9. Faire un truc dont je ne me serais jamais sentie capable. Affronter mes pires peurs et OSER.
  10. Faire un don de sang. J’ai déjà fait le nécessaire pour mes organes, mais je voudrais prendre le temps de franchir le cap de donner mon sang, mes plaquettes ou tout ce qu’il est possible de donner pour les traitements. J’aimerais aussi donner mes cheveux mais ça me semble un peu plus compliqué, je ne pense pas avoir assez de longueur à couper, il faudrait que je me renseigne.

Voilà pour les choses que j’aimerais faire avant mes 30 ans. Pour moi, il s’agit d’un fameux cap à passer, mais je n’y suis pas encore, il me reste un peu plus de 3 ans pour me jeter à l’eau et arriver à rayer chaque chose les unes après les autres. Comme vous pouvez le voir, ce n’est rien de fou, ce ne sont que des choses réalisables et comme ce sont des choses que je veux vraiment, il n’y a pas de raison qu’il en reste une seule à la date fatidique 😉

Votre avis m’intéresse ! Vous, les 30 ans, vous les avez déjà franchis ? Ça s’est passé comment ? Et si pas, vous avez hâte ? Avez-vous vous aussi une liste dans ce genre ?