On joue en famille : Le jeu du Loup

A la maison, on adore les jeux de société, ceux où on peut jouer tous les 3 et pour lesquels on s’amuse tous ensemble, vraiment ! Oui, c’est possible de nous amuser aussi en jouant à des jeux pour enfants et ça c’est plutôt chouette. On passe de bons moments, en général le dimanche après-midi juste après la sieste. Du coup, on a plein de jeux différents pour ne pas se lasser et j’ai décidé de vous les présenter de temps en temps. Aujourd’hui, c’est au tour du jeu du loup.

Le principe :

Le jeu est basé sur la fameuse chanson « promenons-nous dans les bois », il faut récolter toutes sortes de fruits avant que le loup ne soit entièrement habillé, sinon il va nous manger ! Pour ça, on pioche des images dans un pochon, elles nous disent si on peut ramasser 1 ou 2 éléments ou si on doit enfiler un habit au loup. Si on arrive à attraper tous les éléments avant qu’il ait enfiler tous ses vêtements, on gagne ! C’est donc un jeu qui est collaboratif puisqu’on joue tous ensemble contre le loup. Enfin, il y a deux modes de jeux : soit tous ensemble contre le loup, soit chacun pour soi. C’est vraiment un concept que j’aime beaucoup.

Les + :

  • Les éléments pour habiller le loup sont magnétiques, ma fille adore ça
  • Les règles sont simples et faciles à comprendre, même pour les plus petits
  • Les pièces sont de bonne qualité et les dessins sont jolis et colorés
  • Ça dédramatise un peu le personnage du loup dont les enfants ont parfois peur
  • Il y a 2 modes de jeux
  • Les parties sont rapides

Les – :

  • Le prix un peu élevé : 25 €

Infos pratiques :

  • Le jeu du Loup (Nathan), à partir de 3 ans
  • De 1 à 4 joueurs
  • Temps de partie moyen : 15 minutes
  • Prix : 25€ environ selon le magasin

Contenu : 1 grand plateau de jeu (48 x 48 cm), 1 loup en carton magnétique, 5 magnets vêtements, 4 cartes feuilles, 38 jetons, 1 sac de rangement en tissu

Elle ne veut pas d’un petit frère…

Dès que j’ai appris ma grossesse et qu’elle a été confirmée, j’ai voulu en parler à Lucy, je voulais qu’elle soit la première au courant après mon conjoint. Elle a tout de suite bien compris ce qu’il se passait et dès les premiers jours, elle a décrété que ce serait une petite sœur. Même si on lui disait que ce serait peut-être un garçon, elle n’en démordait pas !

Très tôt, mon gynéco nous a annoncé le sexe, Lucy avait vu juste, elle aurait une petite sœur. On la laissait donc en parler librement, on lui parlait de sa future petite sœur et elle était super emballée.

Sauf que, enceinte de 6 mois, on m’annonce qu’en fait il y a un petit zizi qui a poussé entre les jambes de la petite sœur.

Ça m’a fait un petit choc, moi je m’étais déjà vue maman de 2 filles, j’imaginais leur complicité et la petite dans les anciens vêtements de sa grande sœur. Passée la surprise (et quand je me suis rendue compte que j’allais pouvoir refaire tout une garde-robe hihihi), j’ai eu peur… Il allait falloir l’annoncer à Lucy. J’imaginais d’emblée que ça n’allait pas être facile à avaler pour elle. Et je n’avais pas tort, mais je n’avais pas du tout anticipé sa seconde réaction.

Quand je suis allée la chercher à l’école et qu’on était toutes les deux dans la voiture, je lui ai expliqué la situation. Elle m’a répondu qu’il n’était pas question qu’elle ait un petit frère et elle s’est mise à pleurer… Je lui ai expliqué que même si c’était un petit garçon, c’est elle qui serait la grande sœur et ça l’a un peu calmée.

Je l’ai laissée digérer l’info quelques temps et puis je lui en ai reparlé. Je lui ai demandé innocemment ce qu’il y avait dans mon ventre et là elle me répondu « un bébé tortue ».

Bébé tortue éclos

Je me suis dit que ça allait lui passer, mais non, elle n’en démord pas depuis des semaines. Elle n’a jamais prononcé les mots « petit frère », elle doit faire un déni je crois ! Bon, j’espère que ça lui passera d’ici son arrivée et si pas, elle devra bien s’y faire 😉 mais ça me travaille quand même. Et puis, pourquoi un bébé tortue ?! Un bébé chat, chien, c’est encore mignon mais un bébé tortue je ne vois pas où elle a pu aller chercher ça…

Ce qui me rassure c’est qu’elle est quand même super attentionnée par rapport à mon ventre et au bébé qu’il y a dedans, elle ne veut juste pas l’appeler « petit frère » mais elle lui fait des câlins, des bisous etc.

Et vous, comment votre enfant a-t-il réagi à l’annonce de votre grossesse ? Vous avez déjà entendu parler de cas similaires ? Vous avez des astuces à me donner pour que ça se passe bien ?

La peur de ne pas avoir assez d’amour pour 2

Lucy à la chasse aux oeufs

Ah, la grossesse et toutes ses questions…

J’entends souvent autour de moi dire que les mamans avaient peur de ne pas aimer leur deuxième enfant autant que le premier. Étrangement ça ne m’avait jamais effleuré l’esprit. Et puis, plus le temps avance et plus je gamberge évidemment !

Comme je le disais ici, je n’imaginais pas du tout Lucy comme elle l’est maintenant. Chaque jour qui passe, je me dis qu’on a de la chance d’avoir une enfant débrouillarde, sage, autonome et relativement calme. Peut-être que le deuxième sera tout le contraire de sa sœur…

Ma fille je l’ai aimée avant même de l’avoir dans mes bras. C’est pareil pour mon futur enfant, je l’aime déjà.

J’aime ma fille de plus en plus de jour en jour car elle a une personnalité que j’apprécie vraiment. Elle a cette façon d’être à la fois timide et attachante qui me gonfle de joie et de fierté. Je suis fière d’elle et de la petite fille qu’elle devient.

Mon angoisse ce n’est pas de ne pas aimer mon prochain enfant, je sais que je l’aimerai aussi fort que sa grande sœur. J’ai peur qu’il soit différent et que je sois moins fière. J’ai peur d’avoir moins de temps pour l’élever comme je l’ai fait avec Lucy. D’avoir moins de patience, parce que c’est si facile pour le moment avec elle, elle m’écoute, elle n’est pas turbulente, elle comprend. Et je sais la chance que j’ai. J’ai peur de ne pas l’avoir une seconde fois.

Mais je sais que je m’adapterai, parce que je sais ce que je veux et je sais surtout ce que je ne veux pas. Je sais qu’il y aura des ratés et je me les autoriserai.

Est-ce qu’on préfère un de ses enfants quand ils sont différents ou bien est-ce qu’on les aime juste différemment ?

Vous êtes-vous posée ces questions-là quand vous attendiez votre deuxième enfant ?

Est-ce qu’on passe toutes par ce genre de questions ou est-ce que pour certaines d’entre-vous ça a toujours été évident ? L’arrivée du second enfant a-t-elle levé les doutes immédiatement ou est-ce venu plus tard ?

C’est toujours un plaisir de parler de tout ça avec vous, j’adore ce partage d’expérience !

Le top 5 des jouets préférés de Lucy

Lucy a presque 3 ans maintenant et c’est l’âge où ça devient vraiment intéressant au niveau des jouets car son imagination s’étoffe et elle sait faire de plus en plus de choses. J’adore autant la voir jouer seule (je pourrais l’observer des heures entières !) que de jouer avec elle. Je me suis dit que faire un petit top 5 ça pourrait vous donner des idées de cadeaux à offrir à un enfant de son âge. J’ai décidé de ne parler que de jeux, Lucy adore vraiment les livres mais je me pencherai dessus sur un prochain article.

Les Playmobil

C’est vraiment le jeu auquel elle joue régulièrement et où je pourrais la regarder des heures ! Elle a récemment reçu la maison Playmobil et elle l’adore. Elle aime aussi beaucoup l’aire de jeu. Cette année, on lui a pris le calendrier de l’Avent de la marque et il est vraiment sympa. Elle se raconte des histoires, elle mélange les accessoires, elle s’éclate vraiment ! Et j’imagine qu’elle jouera encore de longues années au fur et à mesure que sa collection s’agrandira. Certaines pièces sont chères mais facilement trouvables en deuxième main et largement rentabilisées pendant des années.

Maison Playmobil

Kidifluffies de Vtech

Ce jouet me fait penser au Furby. C’est le même principe mais en plus joli ! C’est donc un petit chien rose tout doux à qui il faut donner à manger et à boire, mais surtout il faut jouer avec lui : il a des petits jeux intégrés qui apparaissent sur l’écran. On peut le chatouiller, le caresser, écouter des musiques, lui faire faire des exercices, lui faire répéter tout ce qu’on dit avec une petite voix rigolote et pleins d’autres choses encore ! Il existe également en version chat et poney. Il est petit et léger, du coup facilement transportable partout. Vtech est vraiment une marque que j’affectionne tout particulièrement, leurs jouets sont éducatifs et ultra solides.

Kidi Fluffies chien pinky rose

Kidizoom duo de Vtech

Je crois que si elle pouvait, elle dormirait avec cet appareil photo ! Il est multifonction : il permet de prendre des photos (évidemment), des selfies, de faire des effets, on peut jouer à des petits jeux pré-installés, prendre des vidéos… La qualité des photos est pas mal pour un jouet ! En rajoutant une carte mémoire on peut ajouter de la capacité pour y mettre des musiques ou pouvoir faire plus de photos. Le petit truc en + c’est qu’il est fourni avec un casque audio et qu’il peut servir de lecteur MP3. Mais comme dit plus haut, les produits Vtech sont vraiment adaptés pour les petits, Lucy y fait très attention mais c’est déjà arrivé à plusieurs reprises qu’il tombe et il fonctionne toujours parfaitement.

Kidizoom duo rose vtech

Miss Kipik de Asmodée

Miss Kipik est un jeu de société qui peut se jouer jusqu’à 4 joueurs. Le principe est simple, il faut enlever tous les insectes de la toile de l’araignée, mais certains insectes sont piégés, il faut les éviter ! Si on les enlève, l’araignée s’énerve et saute, il faut vite les remettre. C’est un chouette jeu qui amuse beaucoup les enfants. Le seul hic c’est qu’il fait pas mal de bruit, c’est dommage. Mais les parties durent environ 15 minutes et on rigole bien ! Il y a deux système de jeu, un pour les petits et un pour les plus grands.

Miss kipik asmodée

Tablette p’tit Genius Kid de Vtech

Promis, cet article n’est pas sponsorisé Vtech ! Cette tablette c’est ma maman qui l’a offerte à Lucy pour les jours où elle passe la journée chez elle. Lucy l’adore car il y a d’une part les petits jeux mais aussi un piano et un grand clavier (« comme maman »). Du coup elle s’amuse à repérer les lettres de son prénom, ça la familiarise avec l’alphabet et elle est très fière de les retrouver. Elle est très facile d’utilisation, même pour les petits de son âge, il y a un petit ourson à déplacer pour changer de mode et des touches avec de grandes icones pour choisir les jeux. On peut régler le volume (ce n’est jamais négligeable !) et elle est légère et pas trop encombrante. En plus, elle coûte moins de 30€ je trouve que c’est un bon plan.

Tablette ptit genius kid vtech

Petit bonus pour occuper les enfants pendant les trajets en voiture ou les sorties à l’extérieur :

Les boites  » les incollables »

Lucy a celle réservée aux 2-3 ans, ça se présente sous forme de feuillets de cartes (2 par paquet). Elles sont attachées solidement toutes ensemble (= pas de perte !) et sur chaque carte il est posé 6 questions selon un thème (animaux, couleurs, vie quotidienne, …) 3 au recto et 3 au verso. Il y a 550 questions dans celui que Lucy possède, il y a de quoi faire ! Et il y en a pour tous les âges. C’est super intéressant pour apprendre tout un tas de vocabulaire, et faire travailler les neurones des enfants dès le plus jeune âge. C’est amusant, éducatif et ça coûte moins de 10€.

Les incollables maternelles toute petite section

Top jouets

Qui a cassé la machine à temps ?!

temps qui passe sablier

Il y a ces périodes dans la vie où j’ai l’impression que tout va beaucoup trop vite. Le quotidien est encombré, il faut se dépêcher, tout le temps, tous les jours. Se lever se préparer, s’occuper des enfants, les amener à l’école, aller travailler, profiter de la pause déjeuner pour aller faire les courses, aller rechercher les enfants à l’école, leur donner le bain, préparer le repas du soir, coucher les enfants, préparer les affaires pour le lendemain. Être crevée, se poser dans le divan, s’endormir. Et recommencer pendant 5 jours. Avant que le week-end arrive avec son lot de choses à faire également.

En ce moment, je suis triste. Parce que je n’arrive pas à trouver le temps de passer du temps avec ma fille comme je le voudrais. Le week-end passé, elle a reçu de nombreux cadeaux pour la St Nicolas et on n’a même pas encore eu le temps de tous les déballer, et encore moins de jouer avec. Pas le temps de lire une notice, prendre le temps de monter la maison Playmobil et ne plus avoir le temps de jouer avec.

Vous me direz, le temps, quand on veut, on peut le trouver. J’ai déjà raboté pas mal de choses (le bain un jour sur 2, préparer des repas à l’avance ou choisir des recettes ultra rapides). Je ne peux pas mettre Lucy au lit plus tard, elle est tellement crevée la semaine… Elle se lève à 6h30 car on doit partir à 7h de la maison, 30 minutes pour qu’elle déjeune et que je l’habille c’est déjà assez court, c’est le minimum ! Je culpabilise de devoir la presser et de la voir presque s’endormir sur son assiette le soir, mais il n’y a pas 1000 solutions. J’essaie qu’à 20h00 elle soit au lit et même si elle s’endort rapidement et qu’elle dort bien, ça ne lui suffit pas. Il faut faire avec une petite fille ronchonne chaque soir, parce qu’elle a aussi eu une longue journée et qu’elle tombe de fatigue alors qu’elle aimerait tellement jouer un peu.

Et c’est la même chose pour moi, j’ai pleins d’envies le soir quand elle est enfin au lit. Mais je suis tellement fatiguée, que je m’endors hyper tôt et ce n’est pas pour autant que c’est facile pour moi de me lever le matin ! Et ça m’énerve car j’ai l’impression de perdre mon temps à dormir. Ce temps que je pourrais utiliser pour prendre soin de moi et faire des choses que j’aime et qui me font envie. J’ai donc l’impression de passer à côté de ma vie en ce moment ! Je n’ouvre même pas mes calendriers de l’avent alors que j’en étais tellement impatiente…

Il est temps de reprendre ma vie en mains. J’ai envie de « m’obliger » à faire les choses qui me manquent. Et ne pas m’effondrer sur mon divan à 20h30. Alors aujourd’hui, j’ai fait une liste des choses que je veux pouvoir faire au quotidien :

  • Jouer avec Lucy
  • Bloguer
  • Prendre soin de moi
  • Lire
  • Être +/- à jour dans mes articles et vidéos à regarder
  • Écrire
  • Ouvrir chaque jour mes calendriers de l’avent
  • Continuer à écrire dans le cahier de souvenirs de Lucy
  • Voir les films qui me font envie

Tant pis si je dois manger des tartines chaque soir pour gagner 20 minutes à consacrer à ma fille. Pour l’instant, le temps file et je ne veux pas passer à côté de ça. Tant pis si je dois être encore plus fatiguée le matin parce que je me suis couchée plus tard, j’ai envie de faire des choses que j’aime. J’en ai marre de perdre du temps.

Et encore, j’ai cette chance que Chéri travaille le matin une semaine sur 2, ce qui me permet de souffler un peu quand il est là le soir. Bravo les working mums qui sont mamans solo, respect à vous, vraiment ! 

Ces dernières années, j’ai beaucoup amélioré mon organisation. Mais j’ai l’impression que ce n’est jamais suffisant, on n’a toujours que 24 heures dans une journée. Il faut malheureusement choisir ses priorités. Choisir de passer du temps avec ses enfants plutôt que de leur mijoter de bons petits plats. Choisir de prendre soin de soi plutôt que de se reposer. Faire la concession que la maison soit toujours un peu en désordre et accepter les invitations des copains… La liste est longue.

Il y a toujours la possibilité d’arrêter de travailler ou de travailler à temps partiel. Mais ce n’est pas possible financièrement parlant pour moi. D’une part parce qu’on a une maison à payer et des voitures, des assurances, des factures etc et d’autre part car j’ai fait le choix de toujours pouvoir subvenir à mes besoins et ceux de ma fille seule en cas de pépin. Qui sait ce qui peut arriver dans la vie. Donc l’argent que j’arrive à mettre de côté est précieux pour moi.

Des choix, des choix, toujours des choix… Vivement les vacances !

C’est pareil chez vous rassurez-moi ? Vous avez des astuces ?