Tu préfères quel sexe ?

Encore une question qu’on me pose sans arrêt, mais celle-ci me dérange un peu moins étrangement !

Évidemment au début de la grossesse, on se demande sans cesse si ce sera un prince ou bien alors une princesse. Certains ont leur préférence et, pour un second enfant, on entend parler de « choix du roi ». Une fille, un garçon et l’équité dans le cocon…

Pour Lucy, j’étais persuadée d’attendre un garçon, même que malgré moi, je m’étais projetée cette image, moi et mon futur fils. Alors quand le docteur nous a annoncé que c’était une fille, j’ai eu 1/2 seconde de battement où je n’y croyais pas trop. Ça m’est vite passé et ça a laissé place au bonheur d’attendre une fille et à mes nouvelles projections !

Et puis, une petite fille c’était la découverte, les principes qui tombent un à un (je ne l’habillerai pas en rose des pieds à la tête ; un bandeau ?! Jamais de la vie ça ne sert à rien ; On ne regardera pas que des Disney de princesses ; et j’en passe… ).

Lucy enfant fille balançoire
Hé oui, habillée tout en rose, avec un bandeau… Rose 😉

Pour cette grossesse, contrairement à ce que pensent les gens, je n’ai aucune préférence. Si j’ai un garçon, je serai contente car je pourrai dire « mon fils » (oui, parfois on a des petits rêves ridicules). Si c’est une fille, elle partagera certainement plus avec Lucy et ce serait pratique financièrement puisqu’on a tout gardé de Lucy.

Chéri rêve d’avoir un garçon, si c’était le cas il serait ravi. Si c’est une fille, il me demandera sûrement un 3è enfant pour être sûr ahahah ! Non, mais quoi qu’il en soit, on sera heureux.

Et on l’imaginera et il/elle sera totalement différent/e. J’imaginais mon premier enfant avec des cheveux lisses et qui me ressemble, à faire tout un tas de bêtises et à ne pas me laisser dormir la nuit. Raté ! C’est tout le contraire…

Mais dans tous les cas, je suis pressée de savoir pour pouvoir imaginer. Théoriquement, le gynéco nous a déjà dit son petit secret, mais je ne suis pas d’accord avec lui, alors on fait comme si on ne savait pas et on attend le prochain rendez-vous pour être fixé et que ce soit sûr ! 🙂

Et vous, aviez-vous une forte préférence ? Avez-vous été fou de joie ou bien déçu d’apprendre le sexe de votre enfant ?

Embarquement immédiat pour une nouvelle aventure !

Annonce grossesse

Fin décembre, le Chéri et moi avons eu une discussion importante concernant nos envies futures. Nous avions tous les deux envie d’agrandir la famille et de faire de Lucy une grande sœur. Jusque là je ne me sentais pas prête, je trouvais qu’on était bien tous les 3, qu’on avait un chouette équilibre, une petite fille épanouie et sage, je n’avais pas envie de « briser » notre routine. Et puis, en décembre, j’ai ressenti l’envie, le besoin d’agrandir notre cocon. Lucy grandit et je suis sûre (j’espère) qu’elle est prête maintenant à devenir grande sœur et à comprendre ce qui l’attend. Mais on a décidé de ne se mettre aucune pression et d’attendre que les choses arrivent d’elles-mêmes. Pas de savant calculs, pas de prédiction, ni de prise de température, on a le temps. Mais…

Ça faisait une semaine que je sentais des choses étranges se passer dans mon corps : seins lourds et gonflés, acné, du mal à digérer certains aliments, maux de ventre… Le doute a commencé à s’installer mais je pensais quand même que ce n’était que des coïncidences, ça ne pouvait pas aller aussi vite. Dans le doute, je décide d’aller chercher un test et de le faire. Bon, en effet il y a une barre mais elle est tellement claire que ça ne veut peut-être rien dire. Et puis, je ne suis pas du genre à scruter mon cycle tous les mois, impossible de me rappeler quand ont eu lieu mes dernières menstruations… Je décide d’attendre 48 heures et de refaire un test si elles ne sont toujours pas là. Le surlendemain, je recommence donc le test, la barre est un peu plus franche mais elle n’est toujours pas nette. La certitude commence quand même à s’installer. Je décide d’aller acheter un 3ème test mais d’en prendre un qui détecte la grossesse dès les 1ers jours. Je mets le prix fort mais je veux être sûre ! Le lendemain matin, là plus de doute possible, le + s’affiche clairement… Ça y est ça se confirme ! Je suis soulagée de savoir enfin et extrêmement heureuse.

A partir de ce moment, il a fallu trouver un stratagème pour l’annoncer au Chéri de façon originale ! J’avais aimé le surprendre la première fois, j’avais même réussi à filmer sa réaction sans qu’il le sache. Pour cette fois, j’ai ma petite idée, je vous raconte tout ça dans un prochain article 😉

J’ai décidé de partager cette expérience avec vous. Je sais qu’il est recommandé de taire tout ça avant la fin du premier trimestre. Moi, je sais que quoi qu’il arrive j’aurai envie d’en parler. Dans une semaine, nous avons rendez-vous chez le gynéco pour voir où en est la grossesse et si tout se passe bien jusqu’ici. Évidemment, nous sommes hyper impatients 🙂 Pour l’instant, je me sens moins stressée que pour ma première grossesse (où je flippais vraiment pour tout et où j’étais vraiment angoissée H24) et j’espère que tout se passera aussi bien que la première fois !