Elle ne veut pas d’un petit frère…

Dès que j’ai appris ma grossesse et qu’elle a été confirmée, j’ai voulu en parler à Lucy, je voulais qu’elle soit la première au courant après mon conjoint. Elle a tout de suite bien compris ce qu’il se passait et dès les premiers jours, elle a décrété que ce serait une petite sœur. Même si on lui disait que ce serait peut-être un garçon, elle n’en démordait pas !

Très tôt, mon gynéco nous a annoncé le sexe, Lucy avait vu juste, elle aurait une petite sœur. On la laissait donc en parler librement, on lui parlait de sa future petite sœur et elle était super emballée.

Sauf que, enceinte de 6 mois, on m’annonce qu’en fait il y a un petit zizi qui a poussé entre les jambes de la petite sœur.

Ça m’a fait un petit choc, moi je m’étais déjà vue maman de 2 filles, j’imaginais leur complicité et la petite dans les anciens vêtements de sa grande sœur. Passée la surprise (et quand je me suis rendue compte que j’allais pouvoir refaire tout une garde-robe hihihi), j’ai eu peur… Il allait falloir l’annoncer à Lucy. J’imaginais d’emblée que ça n’allait pas être facile à avaler pour elle. Et je n’avais pas tort, mais je n’avais pas du tout anticipé sa seconde réaction.

Quand je suis allée la chercher à l’école et qu’on était toutes les deux dans la voiture, je lui ai expliqué la situation. Elle m’a répondu qu’il n’était pas question qu’elle ait un petit frère et elle s’est mise à pleurer… Je lui ai expliqué que même si c’était un petit garçon, c’est elle qui serait la grande sœur et ça l’a un peu calmée.

Je l’ai laissée digérer l’info quelques temps et puis je lui en ai reparlé. Je lui ai demandé innocemment ce qu’il y avait dans mon ventre et là elle me répondu « un bébé tortue ».

Bébé tortue éclos

Je me suis dit que ça allait lui passer, mais non, elle n’en démord pas depuis des semaines. Elle n’a jamais prononcé les mots « petit frère », elle doit faire un déni je crois ! Bon, j’espère que ça lui passera d’ici son arrivée et si pas, elle devra bien s’y faire 😉 mais ça me travaille quand même. Et puis, pourquoi un bébé tortue ?! Un bébé chat, chien, c’est encore mignon mais un bébé tortue je ne vois pas où elle a pu aller chercher ça…

Ce qui me rassure c’est qu’elle est quand même super attentionnée par rapport à mon ventre et au bébé qu’il y a dedans, elle ne veut juste pas l’appeler « petit frère » mais elle lui fait des câlins, des bisous etc.

Et vous, comment votre enfant a-t-il réagi à l’annonce de votre grossesse ? Vous avez déjà entendu parler de cas similaires ? Vous avez des astuces à me donner pour que ça se passe bien ?

Comment annoncer sa grossesse à la future grande soeur ou au futur grand frère

Annonce grande soeur grossesse

S’il y avait bien une chose dont j’avais hâte depuis que j’ai appris ma grossesse, c’était de l’annoncer à Lucy. On a attendu un petit peu, mais ça nous tenait à cœur de lui en parler rapidement pour qu’elle puisse avoir le temps de nous parler de ses ressentiments, de ses peurs, et pour la pousser à en parler régulièrement et à nous poser toutes les questions qui lui passent par la tête. Je ne suis pas spécialement angoissée par ma grossesse mais par contre, j’ai beaucoup d’appréhension concernant la façon dont Lucy va accueillir son petit frère ou sa petite sœur. On a largement le temps de la rassurer mais au moins, elle aura le temps de nous poser toutes les questions qu’elle veut…

C’est donc vendredi matin qu’on a décidé de lui dire. Ça me tenait à cœur également qu’elle soit la 1re personne de la famille à le savoir après son papa. Je ne voulais pas que ce soit quelqu’un d’autre qui lui parle du fait de devenir grande sœur, avant qu’on le lui ai expliqué avec nos mots. Et puis, ça tombait bien puisque nous attendions une naissance dans la famille dans les prochains jours, nous avons pu lui montrer le bébé dans le gros ventre de sa maman et ensuite la faire rencontrer le nouveau-né et lui expliquer que dans quelques mois, il y aurait aussi un petit bébé à la maison.

Nous avons choisi des mots simples, je lui ai dit que dans mon ventre, il y avait un tout petit bébé, que mon ventre allait grandir comme celui de Taty (qui était en fin de grossesse) et qu’après le bébé allait sortir et venir à la maison. Je pensais qu’elle n’allait pas du tout se rendre compte de ce que je lui disais. Voici sa réaction :

Moi : « Lucy, tu sais, il y a un tout petit bébé dans mon ventre, bientôt il va grandir, mon ventre va grossir. Et puis bébé va sortir et venir à la maison. Tu vas devenir grande soeur. »

Lucy : « bah moi aussi j’ai un bébé dans mon ventre. Un bébé nounours. Mauve ! »

Après quelques secondes de réflexion… et un coup d’œil discret vers sa salle de jeux…

Moi : »Tu préfèrerais un petit frère ou une petite sœur ? »

Lucy : « Moi je veux rester avec Papa et Maman. Vous m’avez manqué tous les deux ! »

Et on a eu droit à un gros câlin !

Je sens qu’il va y avoir du boulot pour la rassurer, mais j’ai plusieurs idées pour la faire patienter et lui expliquer les choses sans lui faire peur. Je vous en parlerai au fur et à mesure 😉

Vous avez des astuces pour préparer le premier enfant à l’arriver d’un nouveau bébé ?

Annoncer sa grossesse au papa de façon originale

Annonce grossesse image

Ce 24 janvier, le test de grossesse positif m’annonçait donc la grande nouvelle. J’ai quand même hésité à garder ce petit secret pour moi encore quelques jours ou l’annoncer au Chéri directement. Évidemment, je n’ai pas su attendre ! Malgré ça, je voulais l’annoncer de façon originale, donc j’ai flâné sur le net à la recherche d’idées. Je les trouvais toutes très banales, jusqu’au moment où je suis tombée sur ce texte (ici) :

« Cher Monsieur,

Je me permets de vous contacter car je pense que vous pourrez m’être d’un très grand secours.

Je viens d’emménager dans un petit appartement douillet et très confortable. Je suis nourri, logé et on ne me demande rien en contre partie, sympa non ?

Le problème c’est que ma propriétaire, une femme absolument charmante par ailleurs, m’a déjà averti de mon expulsion de l’appartement d’ici quelques mois.

Parait-il que je vais devenir trop encombrant, trop remuant.

OK je ne fais pas beaucoup de ménage mais quand même c’est un peu rude. Mais bon, sa décision est sans appel, je lui file la nausée, voilà ce quelle m’a dit quand j’ai voulu négocier le bail ! 

Ne sachant où aller ce jour là car peu autonome, je vous demande gracieusement l’hospitalité au sein de votre foyer.

J’espère ne pas avoir l’air d’abuser de votre générosité mais si vous pouviez me prévoir un petit coin, quelques vêtements, un lit chaud, de quoi manger, de quoi faire mes petits besoins ainsi que beaucoup de câlins car je suis très demandeur je vous en serais éternellement reconnaissant !

Bon, c’est vrai je ne suis pas vraiment le locataire rêvé : je ne paie pas de loyer, quand j’aurai bien pris mes marques je risque même de céder à mes instincts en fouillant dans vos affaires.

Ah oui, une dernière chose, Je ne peux pas vous promettre de ne pas faire de bruit, ni de ne pas gâcher vos nuits, ni de ne pas monopoliser un petit peu trop l’attention sur moi mais je vous promets en échange tout l’amour du monde. Si vous êtes d’accord, je pourrai même vous appeler PAPA!

Je dois aussi vous dire que je suis très pressé de vous rencontrer, ma proprio m’a tellement parlé de vous que je vous aime déjà très fort ! »

J’ai vraiment adoré l’idée ! J’ai modifié un peu le courrier pour y mettre ma touche personnelle et puis j’ai fait croire au chéri qu’il avait reçu un courrier bizarre et je lui ai demandé de le lire devant moi. J’avais peur qu’il croie à une blague et qu’il ne la lise pas jusqu’au bout, mais il l’a fait. Et il n’a rien compris du tout au début, il pensait qu’on voulait nous donner un chien ! Puis, quand il est arrivé à la fin il a compris, et il a relu le courrier en me demandant si c’était vrai ! Émotion au rendez-vous 🙂 en plus, j’ai réussi à le filmer discrètement pour garder le souvenir de ce moment.

Pour ma première grossesse également j’avais voulu marquer le coup autrement que simplement en lui disant ‘je suis enceinte’. J’avais acheté une petite boite musicale dans laquelle j’avais caché une tutute sur laquelle il était écrit « je t’aime papa ». Il ne s’y attendait tellement pas qu’il a carrément poussé un cri de joie. Et cette fois déjà j’avais réussi à le filmer, on a souvent regardé la vidéo ensemble, c’était un super moment !

On aimerait bien aussi trouver des annonces originales pour l’annoncer au reste de la famille, et pour ça j’ai quelques idées aussi.

Et vous, vous l’avez annoncé comment à votre Chéri ?

A bientôt pour la suite des aventures !

Embarquement immédiat pour une nouvelle aventure !

Annonce grossesse

Fin décembre, le Chéri et moi avons eu une discussion importante concernant nos envies futures. Nous avions tous les deux envie d’agrandir la famille et de faire de Lucy une grande sœur. Jusque là je ne me sentais pas prête, je trouvais qu’on était bien tous les 3, qu’on avait un chouette équilibre, une petite fille épanouie et sage, je n’avais pas envie de « briser » notre routine. Et puis, en décembre, j’ai ressenti l’envie, le besoin d’agrandir notre cocon. Lucy grandit et je suis sûre (j’espère) qu’elle est prête maintenant à devenir grande sœur et à comprendre ce qui l’attend. Mais on a décidé de ne se mettre aucune pression et d’attendre que les choses arrivent d’elles-mêmes. Pas de savant calculs, pas de prédiction, ni de prise de température, on a le temps. Mais…

Ça faisait une semaine que je sentais des choses étranges se passer dans mon corps : seins lourds et gonflés, acné, du mal à digérer certains aliments, maux de ventre… Le doute a commencé à s’installer mais je pensais quand même que ce n’était que des coïncidences, ça ne pouvait pas aller aussi vite. Dans le doute, je décide d’aller chercher un test et de le faire. Bon, en effet il y a une barre mais elle est tellement claire que ça ne veut peut-être rien dire. Et puis, je ne suis pas du genre à scruter mon cycle tous les mois, impossible de me rappeler quand ont eu lieu mes dernières menstruations… Je décide d’attendre 48 heures et de refaire un test si elles ne sont toujours pas là. Le surlendemain, je recommence donc le test, la barre est un peu plus franche mais elle n’est toujours pas nette. La certitude commence quand même à s’installer. Je décide d’aller acheter un 3ème test mais d’en prendre un qui détecte la grossesse dès les 1ers jours. Je mets le prix fort mais je veux être sûre ! Le lendemain matin, là plus de doute possible, le + s’affiche clairement… Ça y est ça se confirme ! Je suis soulagée de savoir enfin et extrêmement heureuse.

A partir de ce moment, il a fallu trouver un stratagème pour l’annoncer au Chéri de façon originale ! J’avais aimé le surprendre la première fois, j’avais même réussi à filmer sa réaction sans qu’il le sache. Pour cette fois, j’ai ma petite idée, je vous raconte tout ça dans un prochain article 😉

J’ai décidé de partager cette expérience avec vous. Je sais qu’il est recommandé de taire tout ça avant la fin du premier trimestre. Moi, je sais que quoi qu’il arrive j’aurai envie d’en parler. Dans une semaine, nous avons rendez-vous chez le gynéco pour voir où en est la grossesse et si tout se passe bien jusqu’ici. Évidemment, nous sommes hyper impatients 🙂 Pour l’instant, je me sens moins stressée que pour ma première grossesse (où je flippais vraiment pour tout et où j’étais vraiment angoissée H24) et j’espère que tout se passera aussi bien que la première fois !