La peur de ne pas avoir assez d’amour pour 2

Lucy à la chasse aux oeufs

Ah, la grossesse et toutes ses questions…

J’entends souvent autour de moi dire que les mamans avaient peur de ne pas aimer leur deuxième enfant autant que le premier. Étrangement ça ne m’avait jamais effleuré l’esprit. Et puis, plus le temps avance et plus je gamberge évidemment !

Comme je le disais ici, je n’imaginais pas du tout Lucy comme elle l’est maintenant. Chaque jour qui passe, je me dis qu’on a de la chance d’avoir une enfant débrouillarde, sage, autonome et relativement calme. Peut-être que le deuxième sera tout le contraire de sa sœur…

Ma fille je l’ai aimée avant même de l’avoir dans mes bras. C’est pareil pour mon futur enfant, je l’aime déjà.

J’aime ma fille de plus en plus de jour en jour car elle a une personnalité que j’apprécie vraiment. Elle a cette façon d’être à la fois timide et attachante qui me gonfle de joie et de fierté. Je suis fière d’elle et de la petite fille qu’elle devient.

Mon angoisse ce n’est pas de ne pas aimer mon prochain enfant, je sais que je l’aimerai aussi fort que sa grande sœur. J’ai peur qu’il soit différent et que je sois moins fière. J’ai peur d’avoir moins de temps pour l’élever comme je l’ai fait avec Lucy. D’avoir moins de patience, parce que c’est si facile pour le moment avec elle, elle m’écoute, elle n’est pas turbulente, elle comprend. Et je sais la chance que j’ai. J’ai peur de ne pas l’avoir une seconde fois.

Mais je sais que je m’adapterai, parce que je sais ce que je veux et je sais surtout ce que je ne veux pas. Je sais qu’il y aura des ratés et je me les autoriserai.

Est-ce qu’on préfère un de ses enfants quand ils sont différents ou bien est-ce qu’on les aime juste différemment ?

Vous êtes-vous posée ces questions-là quand vous attendiez votre deuxième enfant ?

Est-ce qu’on passe toutes par ce genre de questions ou est-ce que pour certaines d’entre-vous ça a toujours été évident ? L’arrivée du second enfant a-t-elle levé les doutes immédiatement ou est-ce venu plus tard ?

C’est toujours un plaisir de parler de tout ça avec vous, j’adore ce partage d’expérience !

Et puis, tu as eu 3 ans…

Mère et fille

Trois ans de toi, mon bébé, mon amour… Comment résumer ces 36 mois passés en un claquement de doigts ?! Comment résumer ce que tu m’apportes au quotidien ? A 3 ans…

  • Tu es débrouillarde

Tu sais faire beaucoup de choses seule et tu aimes ça ! Tu nous aides à mettre la table, les lessives, à vider le lave-vaisselle, à ranger… Mais si tu ne veux pas à ce moment là, c’est difficile de t’entendre dire le contraire !

  • Tu es câline

Tu dis « j’adore les câlins » comme Olaf et tu n’es pas radine en bisous non plus (sauf pour dire bonjour…). Mes moments préférés sont nos moments de calme et de câlins devant la télé. Ou alors quand tu me demandes des doudouces dans le cou, sur les bras, dans le dos… Quand je te dis je t’aime tu me dis je t’aime aussi et ça me fait fondre.

  • Tu racontes des histoires

Le soir, on se couche à deux dans ton lit et chacune son tour on se raconte des histoires. Pour être honnête je ne comprends pas la moitié des tiennes mais je les adore quand même 😉

  • Tu veux toujours être zentille

Et gare à nous si on dit que tu es méchante parce que tu rappliques avec tes airs de chat botté et on ne peux rien faire à ça ! « moi ze suis zentille hein oui ? »

  • Tu aimes jouer

A ca-cache, aux Légo, aux Playmobile, à dessiner, au ballon, à la peinture, à la glaceticine, à tout tout tout.

  • Tu es raide dingue de la reine des neiges

Qu’on a déjà au moins regardé 50 fois tous ensemble. Chaque jour tu réclames et moi je ne comprends pas pourquoi tu as choisi ce dessin animé là mdr

  • Tu es sage et tu écoutes

Parce qu’on ne s’énerve pas souvent, tu sais très bien quand il faut arrêter de faire le clown. Tu te vexes très rapidement dès qu’on te fait une remarque, mais tu boudes un peu et puis on passe à autre chose.

  • Le mystère de tes cheveux n’es toujours pas résolu

Ils bouclent et poussent à une vitesse folle, mais ça te vaut juste le surnom de Tahiti Bobette ou de Jackson 5. Nous, on sait pas d’où ça vient et on galère bien à te les peigner mais on les aime si fort ces cheveux qui sont ta marque de fabrique !

  • Tes yeux malicieux

Pour faire des farces, pour nous faire comprendre que tu es fâchée, pour pleurer des larmes de crocodile…

  • Tu es curieuse

Tu veux toujours savoir « c’est quoi ça? » et moi j’adore t’expliquer !

  • Tu es maniaque

Tu ne supportes pas les portes ouvertes, les poussières, tu aimes ranger. Ça non plus on sait pas trop d’où ça vient hihi.

  • Tu es intelligente

Et de la réflexion quand on t’explique les choses de la vie. Beaucoup de maturité également.

  • Et bientôt grande sœur…

Je sais que ce rôle là t’ira à merveilles parce que tu es gentille et douce avec tout le monde. Il n’y a pas un gramme de violence dans ton comportement et ça me rend tellement fière aussi. J’ai tellement hâte de te voir apprendre pleins de choses à ton frère/ta sœur, ça m’émeut énormément rien que d’y penser et j’espère que tout se passera bien. Tu ne le sais pas encore et j’ai tellement hâte de te l’annoncer ❤

Tu seras toujours mon bébé, mon coeur, mon amour. Je t’aime plus que tout. La vie n’aurait pas pu me faire de plus beau cadeau.

Les premiers baisers sont les meilleurs

Premier baiser
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vous ne trouvez pas vous ? Au début d’une relation, tout est sujet à nous filer des papillons dans le ventre, le moindre effleurement. Mais après ? Après que ces contacts soient devenus une jolie routine, ils partent où ces fichus papillons ?

Le deux juin dernier, le Chéri et moi avons fêté nos 5 ans ensemble. Cinq ans c’est rien du tout mais c’est tout à la fois. Parce que ces 5 années ont été les plus mouvementées de ma vie, de notre vie à tous les deux. Le début de la vie en couple, devenir parents, l’indépendance, les responsabilités que ça implique, tous les bonheurs et les problèmes qui en découlent.

Et j’ai un peu l’impression d’avoir perdu un peu de notre étincelle dans tout ce tourbillon. Je suis toujours très amoureuse, et lui aussi, il me le prouve chaque jour. Mais on s’est un peu oubliés, la fougue des débuts s’est envolée. On s’est habitués voilà tout, je suppose que c’est le cour des choses. Nos horaires décalés n’arrangent rien, puisqu’on se voit après le boulot seulement une semaine sur deux.

Mais moi, elle me manque cette étincelle, je veux faire revenir de temps en temps ces papillons ! C’est joli les papillons et c’est tout doux, ça fait voir la vie plus belle.

J’ai envie de nous prévoir du temps rien que tous les deux. Depuis qu’on est parents, nous sommes comblés, mais nous ne sommes jamais vraiment seuls. Alors, on va s’organiser le Chéri et moi pour se retrouver de temps en temps. On va se caler dans nos agendas respectifs, on va s’organiser des petits rendez-vous, un petit resto, un petit ciné, ou juste du temps pour faire ce qui nous fait envie.

Ça peut paraître idiot de ne plus avoir cette spontanéité, que tout doit être organisé à l’avance, mais pourquoi pas ? Et je me surprends à apercevoir des chrysalides dans mon ventre à l’approche de la date de notre rendez-vous, j’ai tellement hâte d’y être, je suis excitée comme une puce à l’idée de ces escapades amoureuses.

C’est notre petite astuce à nous pour nous rappeler des débuts, quand on comptait combien de jours nous séparaient, ça casse un peu la routine et ça nous fait tellement de bien !

Et chez vous, quelles sont les astuces pour attiser la flamme ?