Frappe-toi le cœur – Amélie Nothomb

Frappe-toi le coeur Nothomb couverture

Résumé

« Frappe-toi le cœur, c’est là qu’est le génie », Alfred de Musset

Mon avis

Je n’ai jamais trop apprécié la plume d’Amélie Nothomb, je pense que j’ai essayé de lire ses romans précédents en étant trop jeune. Et puis les thématiques ne m’attiraient pas plus que ça.  Jusqu’à celui-ci car elle aborde un sujet qui me touche particulièrement : la jalousie d’une mère envers son enfant mais également la maltraitance par l’indifférence, ou encore le fait de préférer un enfant à un autre.

Je n’ai pas été déçue, j’ai même beaucoup aimé ma lecture. J’aime ce genre de livres qui racontent une histoire tout en allant droit au but.

Je me suis attachée au personnage de Diane, je me suis souvent questionnée : « qu’aurais-je fait à sa place ? ». J’ai souvent eu envie de la secouer un peu. Au final, j’ai compris ses décisions et je l’ai trouvée incroyable.

J’ai trouvé l’histoire belle car originale. C’est un sujet assez peu répandu dans le monde de la littérature mais beaucoup moins qu’on ne le pense IRL.

J’ai aimé la plume cette fois car je l’ai trouvée juste. Pas trop de fioritures, assez simple, même. Ça a rendu ma lecture fluide et rapide et ça a fait en sorte (avec l’histoire) que je ne puisse pas reposer ce roman avant de l’avoir terminé.

Une belle surprise en somme ! Je vous conseille vivement ce livre si les sujets abordés vous intéressent. Je suis loin d’être une inconditionnelle de l’autrice, je n’ai donc pas d’avis à émettre à savoir si ce livre est meilleur ou moins bons que les précédents mais je me pencherai plus souvent sur ses nouvelles publications à l’avenir.

Frappe-toi le coeur d’Amélie Nothomb, publié chez Albin Michel – 180 pages – 16,90€

De tes nouvelles – Agnès Ledig

Couverture "de tes nouvelles" Agnès Ledig

« Anna-Nina, pétillante et légère, est une petite fille en forme de trait d’union. Entre Eric, son père, et Valentine, qui les a accueillis quelques mois plus tôt un soir d’orage et de détresse. Maintenant qu’Eric et Anna-Nina sont revenus chez Valentine, une famille se construit jour après jour, au rythme des saisons. Un grain de sable pourrait cependant enrayer les rouages de cet avenir harmonieux et longtemps désiré. »

Agnès Ledig est clairement dans le top 3 de mes auteurs préférés. Je n’ai jamais vraiment été déçue par un de ses livres, par contre, quand j’en ouvre un, j’ouvre en même temps une boite de mouchoirs car je sais que je vais être bouleversée. J’avais aimé suivre le destin d’Eric, Valentine et Anna-Nina dans « On regrettera plus tard », l’histoire était touchante et pleine de bons sentiments. Nous les retrouvons ici tous les 3 quelques mois plus tard.

J’ai beaucoup aimé ce roman, mais c’est celui que j’aime le moins. On passe un bon moment de lecture, certes, mais je m’attendais à être transportée bien au-delà de ce que je l’ai été… J’ai trouvé l’histoire quelque peu banale, même s’il y a quelques rebondissements, je ne cernais pas vraiment d’intrigue. On suit le quotidien d’un groupe de personnes plus différentes et attachantes les unes que les autres mais ça s’arrête là. Je n’ai pas sorti les mouchoirs finalement, et peut-être que c’était de ça que j’avais envie en fait ! Malgré tout, difficile de quitter tous ces joyeux lurons et j’en suis ressortie avec comme une envie d’encore.

Ça reste quand même une histoire très agréable, un feel-good book comme on en a parfois besoin. La plume d’Agnès Ledig est belle et fluide, j’aime toujours autant. C’est un roman que je recommande pour se détendre mais pas pour se faire balader d’émotion en émotion comme elle nous y a habitués.

De tes nouvelles d’Agnès Ledig, publié chez Albin Michel – 352 pages – 19,80 €