J’ai toujours cette musique dans la tête – Agnès Martin-Lugand

J'ai toujours cette musique dans la tête couverture

Yanis et Véra ont la petite quarantaine et tout pour être heureux. Ils s’aiment comme au premier jour et sont les parents de trois magnifiques enfants. Seulement voilà, Yanis, talentueux autodidacte dans le bâtiment, vit de plus en plus mal sa collaboration avec Luc, le frère architecte de Véra, qui est aussi pragmatique et prudent que lui est créatif et entreprenant. La rupture est consommée lorsque Luc refuse LE chantier que Yanis attendait. Poussé par sa femme et financé par Tristan, un client providentiel qui ne jure que par lui, Yanis se lance à son compte, enfin.

Mais la vie qui semblait devenir un rêve éveillé va soudain prendre une tournure plus sombre. Yanis saura-t-il échapper à une spirale infernale sans emporter Véra ? Son couple résistera-t-il aux ambitions de leur entourage ?

Agnès Martin Lugand est une de mes autrices préférées et j’attendais ce nouveau roman avec une grande impatience. Peut-être trop, peut-être ai-je placé la barre trop haut après mon coup de coeur pour « Désolée, je suis attendue« . J’ai aimé ce roman, mais j’ai eu du mal à le lire, à rester dedans. J’ai lu les 200 dernières pages d’une traite, plus pour en avoir fini avec cette histoire que pour en connaitre le dénouement. Tout au long du livre, je me suis dit qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas et j’avais une idée de la fin dès les premières lignes, alors j’ai voulu croire que j’avais vu faux et que les rebondissements ne seraient pas ceux que j’attendais. Malheureusement, ce fut le cas.

Malgré tout, l’histoire reste prenante, on entre un peu dans le thriller psychologique et c’est bien mené. J’aime toujours autant la plume d’Agnès M-L, la façon dont elle dépeint ses personnages est juste fabuleuse. Elle nous fait toujours découvrir des personnages hauts en couleurs et auxquels on s’identifie rapidement.

Un roman que vous pourrez quand même adorer si vous aimez les jolies histoires d’amour et familiales, les romans à suspense et les histoires réelles.

En conclusion, ce n’est pas le livre de cette autrice que je préfère, mais je le recommande néanmoins car mon avis est personnel et je dois avouer que l’histoire peut plaire à un grand nombre. Par contre, si vous voulez découvrir Agnès Martin Lugand, évitez de commencer par celui-ci, car les autres sont des petites merveilles un ou deux crans au-dessus de celui-ci, selon moi.

J’ai toujours cette musique dans la tête d’Agnès Martin-Lugand, publié aux éditions Michel Lafon – 360 pages – 18,95 €

Mes dernières lectures #2

Ce mois d’avril et ce début mai m’ont vraiment réconciliée avec la lecture. Je n’ai pas lu pendant un bon moment et ensuite, en me forçant un peu, l’envie est revenue et ce n’est pas moins de 5 livres que j’ai lus très rapidement :

Lectures d'avril


Et je danse aussi ♥♥♥♥

Il s’agit d’un roman épistolaire entre une lectrice et un romancier à succès. J’ai bien aimé malgré que je ne sois pas fan de ce genre de littérature. Pourtant, je me suis laissée embarquer et j’avais hâte de connaitre la chute. Le livre souffre quand même un peu parfois de longueurs, ce qui est dommage. Malgré tout, une fois qu’on l’a ouvert, il devient difficile de le lâcher, il y a bien trop de questions qui se posent ! J’ai trouvé la fin un peu facile par contre, mais ça, ce sont mes goûts perso, je suis sûre qu’elle plaira à beaucoup de monde.

Mémé dans les orties ♥♥♥

Typiquement un roman de plage. Rien d’exceptionnel, je me suis un peu ennuyée à vrai dire. jusqu’à la fin où les choses bougent enfin un peu. Pourtant je louchais sur ce roman depuis sa sortie en grand format et je me suis empressée de le commander dès sa sortie en poche. Je lui mets quand même un 3/5 car ça reste une histoire sympathique, mais ça s’arrête là.

The Book ♥♥♥♥

J’étais très curieuse de découvrir le livre de deux Youtubeuses que je suis depuis très longtemps. D’autant plus que leur actualité a fait couler beaucoup d’encre… Leur livre est chouette, rempli de bons conseils lifestyle, j’ai beaucoup aimé. C’est vraiment dommage que leur « rupture » soit arrivée au moment de la sortie du livre car ça gâche un peu toute la complicité qu’elles ont essayé de retranscrire dans ce projet. Mais je le conseille quand même car c’est une bouffée d’optimisme, entre le bien-être, le sport, les recettes et j’en passe, j’ai adoré retrouver leur univers.

On regrettera plus tard ♥♥♥♥

J’ai été déçue, voilà, c’est dit. Agnès Ledig est mon auteure préférée. Ses livres m’ont chamboulée comme jamais un autre auteur n’a su le faire. Et là, j’ai eu du mal à m’identifier au personnage principal. J’ai eu du mal avec l’histoire secondaire également. Même si les histoires se regroupent au final, je n’ai pas accroché. Enfin, si, j’ai aimé l’histoire, on reconnait la plume, la sensibilité, les histoires d’enfants, comme toujours dans ses romans. Mais je crois que je m’attendais simplement à autre chose et que j’y ai mis beaucoup (trop?) d’espoirs, ce n’est pas ce dont à quoi je m’attendais. Mais ça reste une belle histoire encore une fois, je recommande ce livre, mais pas si vous voulez lire un premier roman de l’auteure. Elle a écrit des livres tellement magnifiques, tellement poignants, que celui-ci ne leur arrive pas à la hauteur. Mais c’est un livre qui fait du bien, juste un peu plus « lecture de plage » que les précédents.

Désolée, je suis attendue ♥♥♥♥♥ Coup de ♥

Le meilleur pour la fin !! Énorme coup de cœur pour ce dernier roman d’Agnès Martin-Lugand. Ça faisait très longtemps que je n’avais plus vécu ça avec une lecture : avoir envie de lire le livre et en même temps, n’avoir aucune envie qu’il s’arrête. Profiter de chaque minute disponible pour en lire quelques pages. Pour le coup, je me suis laissée transporter d’un bout à l’autre. Du premier mot au dernier point (et quelle dernière phrase !). Dans ce roman, on suit Yaël qui se donne à fond dans son travail depuis la disparition d’un membre de son groupe d’ami, Marc. Pour elle, plus de place pour la famille et les amis, elle est carriériste et fera tout pour atteindre le sommet. Quand Marc refait surface, c’est toute sa vie qui se voit chamboulée. De belles histoires d’amitié qui font chaud au cœur. J’ai adoré chacun des personnages, je me suis vite identifiée, à Yaël, je me suis aussi mise dans la peau de Marc, de leurs amis. C’était beau, c’était frais, c’était triste parfois, mais tellement criant de vérité. J’ai aimé le clin d’œil que l’auteur fait de ses précédents romans (que j’ai tous dévorés). Il m’a même donné envie de tous les relire (ah si je n’avais pas au moins 50 livres dans ma PAL… !).