Humeur du moment #1

rainbow

Petit article humeur pour changer un peu… Parce que j’en ai besoin justement de changement ! En ce moment, je ne sais pas si c’est la grossesse qui fait ça ou pas, mais je m’ennuie.

Je vois tout le monde parler de ce manque de temps et moi, j’ai l’impression d’en avoir de trop. Ce n’est pas courant d’entendre ça de la part d’une jeune maman qui bosse à plein temps et pourtant c’est la réalité. Les choses qui me passionnent habituellement ne m’attirent pas. Que ce soit le blog que j’alimentais très régulièrement, la lecture qui me permettait de m’évader, l’écriture qui me vidait la tête…

J’imagine que c’est une passe et qu’elle sera temporaire (et j’espère bien!).

J’ai été fort déçue par des proches ces derniers temps et j’y pense tout le temps, alors le soir, quand Lucy est couchée et que je pourrais faire ce que je veux, je choisis de dormir. J’ai une vie super fun en ce moment ahah… Je dors, ça m’empêche de réfléchir de trop et de m’énerver sur des problèmes qui n’ont pas d’issue mais qui me rongent. Et puis, cette grossesse m’épuise donc ça ne me fait pas de mal. Sauf que j’ai l’impression de perdre mon temps, un peu.

Pourtant, je me sens épanouie dans cette grossesse, elle commence à vraiment se voir et ça me rend fière. Surtout que nous l’avons annoncé officiellement à tous nos amis et notre famille et qu’ils sont tous aux petits soins, ça me fait vraiment plaisir. Je n’angoisse pas particulièrement que la famille va passer de 3 à 4, au contraire, je vois que Lucy comprend les choses et qu’elle est très fière également.

C’est le genre de passage à vide qui arrive de temps en temps, peut-être faudrait-il que je me force, mais je n’en ai pas envie pour le moment. Mais cet article est sûrement un premier pas, ça me fait toujours autant de bien d’écrire les choses comme je les ressens simplement et le fait de les dire « publiquement » me fait en prendre conscience.

Et j’ai tellement envie que le soleil revienne, qu’on puisse aller se promener, voir les fleurs éclore et les arbres retrouver leurs feuilles. J’en peux plus de l’hiver cette année…

J’espère rapidement sortir de cette léthargie, reprendre goût aux choses simples, créer, rêver, m’évader… En attendant je fais semblant, je garde mon sourire de façade pour les autres. Je me vois mal expliquer que je ne me sens pas bien alors que j’ai tout pour être heureuse. C’est vrai, je n’ai pas à me plaindre, j’ai une vie de rêve par rapport à d’autres. Donc je me tais et je ferai le travail intérieur quand j’en aurai la force.

J’essaie surtout que Lucy ne le ressente pas et c’est sa présence qui me permet de ne pas m’enfoncer encore plus dans cet état bizarre. Elle me donne la force, quand elle est avec moi, de faire tout ce que je peux pour qu’elle soit épanouie et heureuse et surtout qu’elle ne ressente pas tous les problèmes de « grands » qu’elle aura bien le temps de découvrir plus tard.

Embarquement immédiat pour une nouvelle aventure !

Annonce grossesse

Fin décembre, le Chéri et moi avons eu une discussion importante concernant nos envies futures. Nous avions tous les deux envie d’agrandir la famille et de faire de Lucy une grande sœur. Jusque là je ne me sentais pas prête, je trouvais qu’on était bien tous les 3, qu’on avait un chouette équilibre, une petite fille épanouie et sage, je n’avais pas envie de « briser » notre routine. Et puis, en décembre, j’ai ressenti l’envie, le besoin d’agrandir notre cocon. Lucy grandit et je suis sûre (j’espère) qu’elle est prête maintenant à devenir grande sœur et à comprendre ce qui l’attend. Mais on a décidé de ne se mettre aucune pression et d’attendre que les choses arrivent d’elles-mêmes. Pas de savant calculs, pas de prédiction, ni de prise de température, on a le temps. Mais…

Ça faisait une semaine que je sentais des choses étranges se passer dans mon corps : seins lourds et gonflés, acné, du mal à digérer certains aliments, maux de ventre… Le doute a commencé à s’installer mais je pensais quand même que ce n’était que des coïncidences, ça ne pouvait pas aller aussi vite. Dans le doute, je décide d’aller chercher un test et de le faire. Bon, en effet il y a une barre mais elle est tellement claire que ça ne veut peut-être rien dire. Et puis, je ne suis pas du genre à scruter mon cycle tous les mois, impossible de me rappeler quand ont eu lieu mes dernières menstruations… Je décide d’attendre 48 heures et de refaire un test si elles ne sont toujours pas là. Le surlendemain, je recommence donc le test, la barre est un peu plus franche mais elle n’est toujours pas nette. La certitude commence quand même à s’installer. Je décide d’aller acheter un 3ème test mais d’en prendre un qui détecte la grossesse dès les 1ers jours. Je mets le prix fort mais je veux être sûre ! Le lendemain matin, là plus de doute possible, le + s’affiche clairement… Ça y est ça se confirme ! Je suis soulagée de savoir enfin et extrêmement heureuse.

A partir de ce moment, il a fallu trouver un stratagème pour l’annoncer au Chéri de façon originale ! J’avais aimé le surprendre la première fois, j’avais même réussi à filmer sa réaction sans qu’il le sache. Pour cette fois, j’ai ma petite idée, je vous raconte tout ça dans un prochain article 😉

J’ai décidé de partager cette expérience avec vous. Je sais qu’il est recommandé de taire tout ça avant la fin du premier trimestre. Moi, je sais que quoi qu’il arrive j’aurai envie d’en parler. Dans une semaine, nous avons rendez-vous chez le gynéco pour voir où en est la grossesse et si tout se passe bien jusqu’ici. Évidemment, nous sommes hyper impatients 🙂 Pour l’instant, je me sens moins stressée que pour ma première grossesse (où je flippais vraiment pour tout et où j’étais vraiment angoissée H24) et j’espère que tout se passera aussi bien que la première fois !

Quoi ?! Tu as du poids à perdre et tu n’es pas au régime ?!

Pomme régime

C’est un peu ce que je me ramasse comme réflexion au quotidien. Bon, évidemment, ce n’est jamais dit dans ces termes là… Non, ce sont en général des remarques déguisées :

  • Ah, tu manges ça à cette heure-ci ?
  • Tu devrais pas manger de féculent le soir
  • Tu vas pas petit déjeuner quand même, on a un resto ce midi !
  • Pas d’alcool pour toi, hein ?
  • Tu vas savoir manger tout ça ?!
  • Ne mange pas tout, tu reprendras le reste…

Mais qu’on me foute la paix non mais ho !!

J’en suis venue au point de passer ma pause déjeuner dans mon bureau pour éviter qu’on analyse mon assiette… Travailler dans une boite qui emploie principalement des femmes au régime, c’est pas toujours évident. Je trouve ça triste que les autres ne soient pas capables de s’occuper de leur assiette. C’est pénible…

Non, je ne veux pas de leurs conseils de plats « healthy », oui je sais équilibrer mes repas, merci. Je sais que ça ne part pas forcément d’un mauvais sentiment mais j’ai souvent l’impression d’être jugée à travers mon assiette. Je me prive devant les autres pour ne pas essuyer de remarques. Juste parce que pour le moment j’ai décidé de ne pas être à la diet, d’essayer de m’assumer un peu et que ça ne plait pas aux autres.

Je ne passe pas mon temps à m’empiffrer de mauvaises choses non plus. Oui, j’ai des kilos à perdre, mais je n’ai pas pour autant besoin d’un coach personnel en nutrition ! J’ai déjà fait régime, j’ai perdu du poids, le jour où je me sentirai assez bien dans ma tête pour m’y remettre, je le ferai et je sais que j’y arriverai. Mais c’est parce que je l’aurai décidé.

Ce genre de remarques n’aidera jamais une personne en surpoids à maigrir. D’ailleurs je ne comprends pas bien le but des personnes qui les disent, est-ce qu’elles perdront 1 kg à chaque regard en biais dans l’assiette de la voisine ?! D’autant plus que parfois le surpoids n’est pas dû à une mauvaise alimentation… On fait encore trop souvent l’amalgame qui voudrait que si l’on est en surpoids c’est parce qu’on mange trop. Pas toujours…

Encore, si je me plaignais de mon poids à ces gens, mais ce n’est même pas le cas ! Et le pire c’est que ces remarques me blessent. Parce que je ne me permettrais pas de dire ça aux autres… Ces gens parviennent à me faire culpabiliser, c’est dingue quand même. Je me cache pour manger mon sandwich à midi pour ne pas me retrouver à parler de son nombre de calories… Je n’oserais jamais dire publiquement avoir envie d’un morceau de chocolat, on me répondrait de boire un verre d’eau à la place, peut-être que ça passera ! La nourriture grasse est-elle devenue un sujet tabou entre nanas ?!

Par contre on ne critiquera jamais un homme de manger un hamburger ou une grande pièce de viande… A croire que c’est devenu la norme que les femmes passent leur vie au régime…

Quand les gens vont-ils se faire à l’idée qu’on peut être ronde et bien dans sa peau ?

Et vous, vous avez déjà essuyé de telles remarques ? Quelle a été votre réaction ?

Noël je t’aime, Noël je te déteste

Mère fille noel sapin

Je n’ai pas beaucoup de souvenirs de Noël étant petite. Je me rappelle de l’excitation le soir précédent, mais pas de fête en famille et pas de repas particulier… Chez nous, l’esprit de Noël n’était pas franchement présent. Je me rappelle de quelques réveillons passés seule à la maison quand j’étais ado, les cadeaux ayant été donnés bien à l’avance, ma mère qui travaillait et moi qui passais une soirée comme une autre.

Quand je me suis mise en couple avec mon premier Chéri, c’est là que j’ai commencé à fêter Noël, avec sa famille. Ils se regroupaient tous ensemble et faisaient un bon repas. Quelques petits cadeaux, rien d’extraordinaire, tout le monde était juste content d’être là.

Depuis que Lucy est née, je mets un point d’honneur à fêter Noël, pour elle, pour qu’elle connaisse les étoiles dans les yeux et tout cet esprit de Noël.

Mais maintenant, je suis adulte et je connais le derrière de la scène… Il y a les gens qui adorent cette fête et qui vont se plonger dans l’ambiance dès le mois de Novembre. Et puis, il y a les autres, ceux que ça ennuie fortement et que, s’ils pouvaient s’en passer, ça les arrangerait. Trouver des cadeaux pour les autres, c’est un vrai casse-tête pour eux, j’irais même jusqu’à dire une pénible prise de tête.

Plus les années passent et plus j’ai envie que cette fête soit belle. Notre sapin décoré en famille en dansant sur des dizaines de chansons de Noël, habillés de nos pulls de Noël hyper kitsch ! Emballer les cadeaux en s’appliquant pour que ce soit joli et faire plaisir à ceux qu’on aime. On s’amuse, on passe du temps en famille. Le jour J, déballer et offrir les cadeaux et dégainer mon appareil photos pour immortaliser tout ça et voir plus tard nos têtes de Noël au fil des années.

Noël, je l’ai détesté, si fort, quand j’étais adolescente. Avoir une famille éclatée de tous les côtés, ce n’est pas l’idéal, surtout quand on se retrouve seule au réveillon.

Aujourd’hui, j’ai décidé d’aimer Noël et de transmettre sa magie à ma fille, au-delà du gros bonhomme en manteau rouge, c’est toute l’ambiance qui va avec dont je voudrais que ma fille se souvienne. J’adore voir son émerveillement augmenter au fil des ans et ça ne fait que commencer…

Joyeux Noël à tous, j’espère que vous avez, comme moi, décidé d’en profiter cette année et d’en faire une jolie parenthèse enchantée.

Les états d’esprit du vendredi – 16 décembre 2016

Voici une nouvelle édition de ma participation aux états d’esprit du vendredi by The Postman et Zenopia
[jour Vendredi 16 décembre 2016] – [heure 08:14]
Fatigue : envolée, c’est l’effet des vacances qui approchent je crois (plus qu’une semaine à tenir)
Humeur : J-9 avant Noël 😀
Estomac : encore sous le choc du resto d’hier soir
Condition physique : des efforts à fournir…
Esprit : Contente et pleine d’espoir que ces fêtes de fin d’année se passent bien
Boulot : ça sent la fin de l’année, la semaine prochaine va être hyper speed…
Culture : j’ai terminé de relire le 1er Harry Potter et j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps en lisant un Sophie Jomain
Penser à : terminer les achats de Noël
Avis perso : ça fait du bien de voir du monde et de passer de jolis moments entre amis
Lucy : croit que toutes les illuminations de Noël dans les rues sont en son honneur
Message perso : vivez pour vous !
Amitiés : hier et c’est fou comme c’était bien
Love : ne va pas être très présent pendant les fêtes 😦
Sorties : un bon resto hier et quelques autres de prévus ou à prévoir
Divers : j’ai vraiment trop hâte de fêter Noël !
Courses : des trucs light avant les fêtes please…
Envie de : passer du temps chez moi au calme
Zic : Million Eyes – Loïc Nottet
[Fin : 08:21]