La peur de ne pas avoir assez d’amour pour 2

Lucy à la chasse aux oeufs

Ah, la grossesse et toutes ses questions…

J’entends souvent autour de moi dire que les mamans avaient peur de ne pas aimer leur deuxième enfant autant que le premier. Étrangement ça ne m’avait jamais effleuré l’esprit. Et puis, plus le temps avance et plus je gamberge évidemment !

Comme je le disais ici, je n’imaginais pas du tout Lucy comme elle l’est maintenant. Chaque jour qui passe, je me dis qu’on a de la chance d’avoir une enfant débrouillarde, sage, autonome et relativement calme. Peut-être que le deuxième sera tout le contraire de sa sœur…

Ma fille je l’ai aimée avant même de l’avoir dans mes bras. C’est pareil pour mon futur enfant, je l’aime déjà.

J’aime ma fille de plus en plus de jour en jour car elle a une personnalité que j’apprécie vraiment. Elle a cette façon d’être à la fois timide et attachante qui me gonfle de joie et de fierté. Je suis fière d’elle et de la petite fille qu’elle devient.

Mon angoisse ce n’est pas de ne pas aimer mon prochain enfant, je sais que je l’aimerai aussi fort que sa grande sœur. J’ai peur qu’il soit différent et que je sois moins fière. J’ai peur d’avoir moins de temps pour l’élever comme je l’ai fait avec Lucy. D’avoir moins de patience, parce que c’est si facile pour le moment avec elle, elle m’écoute, elle n’est pas turbulente, elle comprend. Et je sais la chance que j’ai. J’ai peur de ne pas l’avoir une seconde fois.

Mais je sais que je m’adapterai, parce que je sais ce que je veux et je sais surtout ce que je ne veux pas. Je sais qu’il y aura des ratés et je me les autoriserai.

Est-ce qu’on préfère un de ses enfants quand ils sont différents ou bien est-ce qu’on les aime juste différemment ?

Vous êtes-vous posée ces questions-là quand vous attendiez votre deuxième enfant ?

Est-ce qu’on passe toutes par ce genre de questions ou est-ce que pour certaines d’entre-vous ça a toujours été évident ? L’arrivée du second enfant a-t-elle levé les doutes immédiatement ou est-ce venu plus tard ?

C’est toujours un plaisir de parler de tout ça avec vous, j’adore ce partage d’expérience !

Tous ces petits moments si précieux

Mère et fille Snapchat

Quand je vais la réveiller les matins d’école, qu’elle se cache sous la couette, qu’elle frotte longuement ses yeux avec ses petites mains et qu’elle vient ensuite me dire bonjour avec un câlin et un bisou

Quand elle me tend sa petite main et qu’on se ballade comme ça toutes les deux

Quand elle est de bonne humeur et qu’elle dit bonjour à tous les inconnus qui passent

Quand les gens nous arrêtent dans la rue pour la complimenter

Quand elle me dit avant de s’endormir « bonne nuit maman fais de beaux rêves, je t’aime »

Quand elle essaye de dire « saperlipopette »

Quand elle me met au défi : « tu m’attraperas pas euh »

Quand je la gronde et puis que j’essaie de la faire rire, qu’elle essaye de garder son sérieux mais qu’elle n’y arrive pas

Quand elle me demande chaque matin de lui dessiner Elsa, puis Anna, puis Christophe, puis Olaf, puis Sven et que je suis déjà en retard, mais je le fais quand même pour lui faire plaisir

Quand on se ballade et qu’elle se met à gambader comme si elle était seule sur terre

Quand elle dit « Nino c’est mon amoureux »

Quand elle se met à chanter sur mes musiques préférées et qu’elle me dit qu’elle aime bien cette chanson là

Quand elle saute dans chaque flaque d’eau

Quand elle n’est pas contente et qu’elle râle : « C’est même pas zuste, maman » ou alors « C’est même pas grôle »

Quand elle me dit « tu m’as manqué mamounette »

Quand elle va seule se chercher un livre et qu’elle le feuillette dans le divan

Quand elle me raconte une histoire le soir

Quand on n’est pas dans la même pièce et qu’elle crie : « Tu fais quoiiii ? »

Quand elle mange un ourson de Lu et qu’elle le commence immanquablement par ses oreilles

Quand elle joue au monstre

Quand on est en voiture et qu’elle voit « un buuuuus »

Quand on est dehors et qu’elle voit un oiseau, un avion, un chien, une coccinelle, un chat, une fleur… et qu’elle ne peut pas s’empêcher de le crier

Quand elle me dit « je t’aime aussi »

Comment annoncer sa grossesse à la future grande soeur ou au futur grand frère

Annonce grande soeur grossesse

S’il y avait bien une chose dont j’avais hâte depuis que j’ai appris ma grossesse, c’était de l’annoncer à Lucy. On a attendu un petit peu, mais ça nous tenait à cœur de lui en parler rapidement pour qu’elle puisse avoir le temps de nous parler de ses ressentiments, de ses peurs, et pour la pousser à en parler régulièrement et à nous poser toutes les questions qui lui passent par la tête. Je ne suis pas spécialement angoissée par ma grossesse mais par contre, j’ai beaucoup d’appréhension concernant la façon dont Lucy va accueillir son petit frère ou sa petite sœur. On a largement le temps de la rassurer mais au moins, elle aura le temps de nous poser toutes les questions qu’elle veut…

C’est donc vendredi matin qu’on a décidé de lui dire. Ça me tenait à cœur également qu’elle soit la 1re personne de la famille à le savoir après son papa. Je ne voulais pas que ce soit quelqu’un d’autre qui lui parle du fait de devenir grande sœur, avant qu’on le lui ai expliqué avec nos mots. Et puis, ça tombait bien puisque nous attendions une naissance dans la famille dans les prochains jours, nous avons pu lui montrer le bébé dans le gros ventre de sa maman et ensuite la faire rencontrer le nouveau-né et lui expliquer que dans quelques mois, il y aurait aussi un petit bébé à la maison.

Nous avons choisi des mots simples, je lui ai dit que dans mon ventre, il y avait un tout petit bébé, que mon ventre allait grandir comme celui de Taty (qui était en fin de grossesse) et qu’après le bébé allait sortir et venir à la maison. Je pensais qu’elle n’allait pas du tout se rendre compte de ce que je lui disais. Voici sa réaction :

Moi : « Lucy, tu sais, il y a un tout petit bébé dans mon ventre, bientôt il va grandir, mon ventre va grossir. Et puis bébé va sortir et venir à la maison. Tu vas devenir grande soeur. »

Lucy : « bah moi aussi j’ai un bébé dans mon ventre. Un bébé nounours. Mauve ! »

Après quelques secondes de réflexion… et un coup d’œil discret vers sa salle de jeux…

Moi : »Tu préfèrerais un petit frère ou une petite sœur ? »

Lucy : « Moi je veux rester avec Papa et Maman. Vous m’avez manqué tous les deux ! »

Et on a eu droit à un gros câlin !

Je sens qu’il va y avoir du boulot pour la rassurer, mais j’ai plusieurs idées pour la faire patienter et lui expliquer les choses sans lui faire peur. Je vous en parlerai au fur et à mesure 😉

Vous avez des astuces pour préparer le premier enfant à l’arriver d’un nouveau bébé ?

Et puis, tu as eu 3 ans…

Mère et fille

Trois ans de toi, mon bébé, mon amour… Comment résumer ces 36 mois passés en un claquement de doigts ?! Comment résumer ce que tu m’apportes au quotidien ? A 3 ans…

  • Tu es débrouillarde

Tu sais faire beaucoup de choses seule et tu aimes ça ! Tu nous aides à mettre la table, les lessives, à vider le lave-vaisselle, à ranger… Mais si tu ne veux pas à ce moment là, c’est difficile de t’entendre dire le contraire !

  • Tu es câline

Tu dis « j’adore les câlins » comme Olaf et tu n’es pas radine en bisous non plus (sauf pour dire bonjour…). Mes moments préférés sont nos moments de calme et de câlins devant la télé. Ou alors quand tu me demandes des doudouces dans le cou, sur les bras, dans le dos… Quand je te dis je t’aime tu me dis je t’aime aussi et ça me fait fondre.

  • Tu racontes des histoires

Le soir, on se couche à deux dans ton lit et chacune son tour on se raconte des histoires. Pour être honnête je ne comprends pas la moitié des tiennes mais je les adore quand même 😉

  • Tu veux toujours être zentille

Et gare à nous si on dit que tu es méchante parce que tu rappliques avec tes airs de chat botté et on ne peux rien faire à ça ! « moi ze suis zentille hein oui ? »

  • Tu aimes jouer

A ca-cache, aux Légo, aux Playmobile, à dessiner, au ballon, à la peinture, à la glaceticine, à tout tout tout.

  • Tu es raide dingue de la reine des neiges

Qu’on a déjà au moins regardé 50 fois tous ensemble. Chaque jour tu réclames et moi je ne comprends pas pourquoi tu as choisi ce dessin animé là mdr

  • Tu es sage et tu écoutes

Parce qu’on ne s’énerve pas souvent, tu sais très bien quand il faut arrêter de faire le clown. Tu te vexes très rapidement dès qu’on te fait une remarque, mais tu boudes un peu et puis on passe à autre chose.

  • Le mystère de tes cheveux n’es toujours pas résolu

Ils bouclent et poussent à une vitesse folle, mais ça te vaut juste le surnom de Tahiti Bobette ou de Jackson 5. Nous, on sait pas d’où ça vient et on galère bien à te les peigner mais on les aime si fort ces cheveux qui sont ta marque de fabrique !

  • Tes yeux malicieux

Pour faire des farces, pour nous faire comprendre que tu es fâchée, pour pleurer des larmes de crocodile…

  • Tu es curieuse

Tu veux toujours savoir « c’est quoi ça? » et moi j’adore t’expliquer !

  • Tu es maniaque

Tu ne supportes pas les portes ouvertes, les poussières, tu aimes ranger. Ça non plus on sait pas trop d’où ça vient hihi.

  • Tu es intelligente

Et de la réflexion quand on t’explique les choses de la vie. Beaucoup de maturité également.

  • Et bientôt grande sœur…

Je sais que ce rôle là t’ira à merveilles parce que tu es gentille et douce avec tout le monde. Il n’y a pas un gramme de violence dans ton comportement et ça me rend tellement fière aussi. J’ai tellement hâte de te voir apprendre pleins de choses à ton frère/ta sœur, ça m’émeut énormément rien que d’y penser et j’espère que tout se passera bien. Tu ne le sais pas encore et j’ai tellement hâte de te l’annoncer ❤

Tu seras toujours mon bébé, mon coeur, mon amour. Je t’aime plus que tout. La vie n’aurait pas pu me faire de plus beau cadeau.

Annoncer sa grossesse au papa de façon originale

Annonce grossesse image

Ce 24 janvier, le test de grossesse positif m’annonçait donc la grande nouvelle. J’ai quand même hésité à garder ce petit secret pour moi encore quelques jours ou l’annoncer au Chéri directement. Évidemment, je n’ai pas su attendre ! Malgré ça, je voulais l’annoncer de façon originale, donc j’ai flâné sur le net à la recherche d’idées. Je les trouvais toutes très banales, jusqu’au moment où je suis tombée sur ce texte (ici) :

« Cher Monsieur,

Je me permets de vous contacter car je pense que vous pourrez m’être d’un très grand secours.

Je viens d’emménager dans un petit appartement douillet et très confortable. Je suis nourri, logé et on ne me demande rien en contre partie, sympa non ?

Le problème c’est que ma propriétaire, une femme absolument charmante par ailleurs, m’a déjà averti de mon expulsion de l’appartement d’ici quelques mois.

Parait-il que je vais devenir trop encombrant, trop remuant.

OK je ne fais pas beaucoup de ménage mais quand même c’est un peu rude. Mais bon, sa décision est sans appel, je lui file la nausée, voilà ce quelle m’a dit quand j’ai voulu négocier le bail ! 

Ne sachant où aller ce jour là car peu autonome, je vous demande gracieusement l’hospitalité au sein de votre foyer.

J’espère ne pas avoir l’air d’abuser de votre générosité mais si vous pouviez me prévoir un petit coin, quelques vêtements, un lit chaud, de quoi manger, de quoi faire mes petits besoins ainsi que beaucoup de câlins car je suis très demandeur je vous en serais éternellement reconnaissant !

Bon, c’est vrai je ne suis pas vraiment le locataire rêvé : je ne paie pas de loyer, quand j’aurai bien pris mes marques je risque même de céder à mes instincts en fouillant dans vos affaires.

Ah oui, une dernière chose, Je ne peux pas vous promettre de ne pas faire de bruit, ni de ne pas gâcher vos nuits, ni de ne pas monopoliser un petit peu trop l’attention sur moi mais je vous promets en échange tout l’amour du monde. Si vous êtes d’accord, je pourrai même vous appeler PAPA!

Je dois aussi vous dire que je suis très pressé de vous rencontrer, ma proprio m’a tellement parlé de vous que je vous aime déjà très fort ! »

J’ai vraiment adoré l’idée ! J’ai modifié un peu le courrier pour y mettre ma touche personnelle et puis j’ai fait croire au chéri qu’il avait reçu un courrier bizarre et je lui ai demandé de le lire devant moi. J’avais peur qu’il croie à une blague et qu’il ne la lise pas jusqu’au bout, mais il l’a fait. Et il n’a rien compris du tout au début, il pensait qu’on voulait nous donner un chien ! Puis, quand il est arrivé à la fin il a compris, et il a relu le courrier en me demandant si c’était vrai ! Émotion au rendez-vous 🙂 en plus, j’ai réussi à le filmer discrètement pour garder le souvenir de ce moment.

Pour ma première grossesse également j’avais voulu marquer le coup autrement que simplement en lui disant ‘je suis enceinte’. J’avais acheté une petite boite musicale dans laquelle j’avais caché une tutute sur laquelle il était écrit « je t’aime papa ». Il ne s’y attendait tellement pas qu’il a carrément poussé un cri de joie. Et cette fois déjà j’avais réussi à le filmer, on a souvent regardé la vidéo ensemble, c’était un super moment !

On aimerait bien aussi trouver des annonces originales pour l’annoncer au reste de la famille, et pour ça j’ai quelques idées aussi.

Et vous, vous l’avez annoncé comment à votre Chéri ?

A bientôt pour la suite des aventures !