La vraie Vie – Adeline Dieudonné

Couverture La vraie vie d'Adeline Dieudonné

Résumé

« Le Démo est un lotissement comme les autres. Ou presque. Les pavillons s’alignent comme des pierres tombales. Chez eux, il y a quatre chambres. Celle du frère, la sienne, celle des parents. Et celle des cadavres. Le père est chasseur de gros gibier. Un prédateur en puissance. La mère, est transparente, amibe craintive, soumise à ses humeurs.

Avec son frère, Gilles, elle tente de déjouer ce quotidien saumâtre. Ils jouent dans les carcasses des voitures de la casse en attendant la petite musique qui annoncera l’arrivée du marchand de glace. Mais un jour, un violent accident vient faire bégayer le présent. Et rien ne sera plus jamais comme avant. »

Mon avis

Encore une fois, nous entrons dans l’intimité d’une famille : les parents et leurs deux enfants. Un frère et une sœur qui tentent de garder la tête hors de l’eau dans ce quotidien banal et noir. Une mère qui subit sa vie, son mari violent qui n’a d’yeux que pour la chasse et pour les trophées qu’il expose avec fierté à la maison. Un jour, un drame va marquer à jamais les deux jeunes enfants, ils seront tous les deux marqués à vie par ces images terribles. L’aînée va voir son petit frère sombrer et va alors vouloir tout faire pour lui redonner le sourire de ses 6 ans… Mais comment, du haut de ses 10 ans, va-t-elle bien pouvoir retourner le cours des choses ?

En voilà un livre de la rentrée littéraire dont je ne cesse d’entendre parler… J’avais très hâte de le découvrir, même si je n’avais pas vraiment compris de quoi il parlait. Je me suis donc laissée tenter un peu au hasard.

Il fait partie de ces livres où je me dis : putain, c’est bien foutu ! Sauf que je ne peux pas dire que j’ai aimé cette histoire. C’était beaucoup trop cru et cruel pour moi. Malgré tout, j’ai aimé la plume percutante, j’ai aimé le suspense, en réalité je n’ai pas pu lâcher ce bouquin. À la fin du premier chapitre, je devais savoir où l’autrice allait nous emmener. Et surtout, je me suis attachée à cette petite fille dont on ne saura même pas le prénom, qui veut absolument rendre à son petit frère sa joie de vivre.

Pour le coup, ce n’est pas un livre que je vais oublier de sitôt, c’est un livre qui marque, qui choque et où l’on reste dans le malaise du début à la fin. La fin, parlons-en, je l’ai adorée et j’aurais été terriblement déçue d’en découvrir une autre.

C’est un petit bijou pour les amateurs du genre, je dois l’avouer. Mais moi qui suis sensible à la cruauté et à la violence, j’ai lu des scènes qui me resteront en mémoire pour longtemps et pourtant je voudrais les oublier sur-le-champ ! En bref, c’est un livre que je n’ai pas détesté mais que j’ai été contente de refermer pour m’attaquer à quelque chose de plus léger.

Citations

« J’aimais la nature et sa parfaite indifférence. Sa façon d’appliquer son plan précis de survie et de reproduction, quoi qu’il puisse se passer chez moi. Mon père démolissait ma mère et les oiseaux s’en foutaient. Je trouvais ça réconfortant. Ils continuaient de gazouiller, les arbres grinçaient, le vent chantait dans les feuilles du châtaignier. Je n’étais rien pour eux. Juste une spectatrice. Et cette pièce se jouait en permanence. Le décor changeait en fonction de la saison, mais chaque année, c’était le même été, avec sa lumière, son parfum et les mûres qui poussaient sur les ronces au bord du chemin. »

« J’aimais m’endormir avec sa petite tête juste sous mon nez pour sentir l’odeur de ses cheveux. Gilles avait six ans, j’en avais dix. D’habitude, les frères et sœurs, ça se dispute, ça se jalouse, ça crie, ça chouine, ça s’étripe. Nous pas. Gilles, je l’aimais d’une tendresse de mère. Je le guidais, je lui expliquais tout ce que je savais, c’était ma mission de grande sœur. La forme d’amour la plus pure qui puisse exister. »

« Les histoires, elles servent à mettre dedans tout ce qui nous fait peur, comme ça on est sûr que ça n’arrive pas dans la vraie vie. »

La vraie vie, d’Adeline Dieudonné – Publié aux éditions l’Iconoclaste – 265 pages – 17€

 

Laissez-moi un petit mot ça fait toujours plaisir :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s