A la lumière du petit matin – Agnès Martin Lugand

Couverture A la lumière du petit matin

Résumé

 » À l’approche de la quarantaine, Hortense se partage entre son métier de professeur de danse et sa liaison avec un homme marié. Elle se dit heureuse, pourtant elle devient spectatrice de sa vie et est peu à peu gagnée par un indicible vague à l’âme qu’elle refuse d’affronter. Jusqu’au jour où le destin la fait trébucher… Mais ce coup du sort n’est-il pas l’occasion de raviver la flamme intérieure qu’elle avait laissée s’éteindre ? « 

Mon avis

J’ai toujours une forte appréhension en lisant le dernier roman d’un de mes auteurs préférés. Va-t-il me décevoir ou m’emporter comme à chaque fois ? Je dois avouer qu’au début de cette histoire, j’étais un peu tiraillée. Et puis, retournement de situation et la magie des mots opère.

J’ai beaucoup aimé cette histoire. Somme toute assez simple, mais comme je les aime. Agnès Martin-Lugand a ce talent de créer des personnages auxquels on s’attache. Ici, Hortense qui m’a paru être une femme faible au début du roman mais elle a fini par se révéler forte et franche. Je l’ai adorée ! J’ai détesté Aymeric, le cliché de l’amant arrogant et trop sûr de lui. Et je suis complètement tombée sous le charme d’Elias, dès que sa carapace a commencé à se fissurer.

Je pense que ce roman, à l’apparence simple, pointe du doigt des réalités malheureusement assez répandues. Le fait de se voiler la face, de se complaire dans une situation en essayant de se persuader d’être heureux. Combien de personnes sont dans cette situation et combien de personnes ont un jour le déclic de se dire que non, ce n’est pas ce à quoi ils rêvent.

La plume de l’autrice n’a pas pris une ride dans ce nouveau livre, toujours simple mais avec un petit côté mélancolique directement reconnaissable.

Pour être honnête, j’ai dû m’accrocher dans la 1re partie qui était un peu lente, où elle posait les personnages. J’ai eu plus d’une fois envie de secouer Hortense. Mais à partir du moment où on fait la connaissance d’Elias, je n’ai pas pu lâcher ce bouquin !

Ce n’est pas un coup de cœur mais j’ai passé un très bon moment. Je me suis moins retrouvée dans les personnages que dans ses romans précédents mais je me suis laissée emporter quand même.

Je pense que l’on remarque qu’un roman est vraiment bon quand on a du mal à laisser les personnages quand l’auteur y met le point final. Ça a été le cas ici et je le recommande à tous si vous souhaitez passer un moment de lecture agréable. Si vous avez aimé les romans précédents, je pense que vous aimerez forcément celui-ci.

Vivement le prochain !

A la lumière du petit matin d’Agnès Martin-Lugand, publié chez Michel Lafon – 331 pages – 18,95 €

 

2 réflexions au sujet de « A la lumière du petit matin – Agnès Martin Lugand »

    1. Je ne sais pas si on peut dire qu’un livre nous ‘manque’ mais c’est le cas pour moi pour celui-ci ! Je n’aime pas relire les livres mais pour ceux d’Agnès M-L je serais capable de faire une entorse à la règle 😉

      J'aime

Laissez-moi un petit mot ça fait toujours plaisir :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s