La maternelle : bilan après 1 an

Ça y est, demain Lucy aura déjà terminé sa première année de maternelle. Le temps passe tellement vite (encore plus quand on est enceinte je crois mdr). J’ai donc envie de faire le point sur cette année, sur les craintes que j’avais et sur mon ressenti de maman sur ces derniers mois.

Photo de classe
Elle n’a pas l’air trop mal on dirait 😉

Nous nous étions posé pas mal de questions quant au choix de l’école. Au début, nous pensions miser sur la proximité et la mettre dans une école qui se trouve dans notre rue. C’est triste à dire mais on a vite changé d’avis, j’ai des voisins exécrables et je ne voulais en aucun cas que ma fille les côtoie de près ou de loin. On a donc décidé de viser un peu plus loin, dans une des grandes villes à proximité. Nous étions allés visiter l’école dans laquelle j’ai passé toutes mes maternelles et primaires, et au final, on n’en a plus visité d’autres car on a eu un coup de cœur. C’est une école communale moyenne, super bien située, très familiale dont les valeurs sont proches de nous. Je connais le directeur qui est quelqu’un de super (il était prof quand j’y étais) et ça m’a énormément rassurée de connaitre un peu le contexte dans lequel ma fille allait évoluer. On l’y a inscrite à ses 2 ans et elle a fait sa rentrée en septembre, à un peu plus de 2 ans et demi. Lucy a été à partir de ses 4 mois en crèche donc elle était habituée à la collectivité, elle n’a pas pleuré pour son premier jour, tout s’est bien passé.

A la rentrée, c’était la surprise parce que les institutrices qu’elle allait avoir étaient déjà là quand j’avais l’âge de Lucy et j’étais dans leur classe. J’ai toujours gardé de très bons contacts avec elles et j’étais plus que soulagée de les voir !

Je me posais pleins de questions avant qu’elle rentre, des plus sérieuses aux plus ridicules maintenant que j’y repense :

  • Est-ce que les institutrices vont retenir son prénom ?
  • Et si elles ne comprennent pas le langage de ma fille ?
  • Est-ce qu’elle va savoir manger seule, monter/descendre les escaliers/retrouver ses affaires… ?
  • Lucy est autonome, est-ce qu’elle recevra malgré tout la même attention que les plus petits ?
  • Est-ce qu’elle se fera des copains ?
  • Si un de ses camarades est méchant ou violent avec elle, comment vont réagir les institutrices ?
  • Si elle n’est pas sage, est-ce qu’elle sera punie ? Comment ?

Bref, je pense que tous les parents se posent se genre de questions, et là dessus, je n’ai qu’un conseil : posez-les ! Posez toutes ces questions aux institutrices lors de la journée informative (nous c’était le 1er jour d’école) ou même avant, à l’inscription. N’ayez pas peur d’avoir l’air exigent ou embêtant, ces questions, on se les pose tous mais peu osent les poser. Je pense aussi qu’il faut garder en tête que les institutrices sont formées et qu’elles ont à faire à ce genre de situations depuis des années et qu’il faut relâcher la pression même si nos enfants sont ce que nous avons de plus précieux.

Et puis, les instits ont pleins d’astuces pour retrouver les prénoms et les apprendre rapidement/Un enfant sait se faire comprendre en général, si ce n’est pas avec des mots, il y arrivera avec des gestes/Lucy a eu des difficultés à manger un repas complet le midi, du coup, on lui préparait des tartines (j’ai été rassurée que la communication soit bien passée à ce niveau)/Les espaces sont adaptés aux petits et aux plus grands pour qu’ils puissent faire le plus de choses de façon autonome/Lucy sait comment attirer l’attention quand elle en a besoin et si on lui explique, elle comprend bien que ce n’est pas toujours possible car elle n’est pas seule/Elle a des copains, elle a aussi des camarades qu’elle n’apprécie pas, c’est le jeu !/La violence est présente chez les tout petits même s’ils ne s’en rendent pas toujours compte, mais les instits savent gérer ce genre de situations, maintenant à moi à apprendre à ma fille à se défendre également/Elle est toujours sage lol ;-), elle ne se fait pas souvent punir mais d’après ce qu’elle me raconte ce sont des punitions « douces » sauf quand madame se met à crier. Là ça calme direct…

Par contre, ce qui m’énerve au plus haut point c’est quand je lui demande ce qu’elle a fait à l’école et qu’elle me répond : rien. Mais moi je veux savoir !! Il parait que la plupart des enfants font ça, c’est super frustrant !

En conclusion, c’était une belle année pour ma poupette, elle s’est fait des copains, elle a beaucoup appris, elle a grandi, elle a fait des progrès au niveau de la parole, elle a fait pleins de jolis bricolages, elle a super bien dansé pour sa première fête scolaire… le bilan est plus que positif. Mon seul regret ce sont mes horaires car elle va à la garderie matin et soir, du coup je n’ai pas d’interaction avec les institutrices et je ne peux pas savoir chaque jour si tout s’est bien passé… Mais ça c’est le quotidien des gens qui travaillent à temps plein malheureusement 😦

Vous avez des astuces pour les faire raconter leurs journées ? Comment s’est passée l’entrée à l’école de votre enfant ?

Laissez-moi un petit mot ça fait toujours plaisir :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s