Tobie Lolness tome 1 : La vie suspendue – Timothée de Fombelle

Tobie Lolness tome 1 couverture

« Tobie Lolness mesurait un millimètre et demi, ce qui n’était pas grand pour son âge. Ainsi commence le récit des aventures du jeune Tobie, qui appartient au peuple du grand chêne. Ce peuple ne connaît pas d’autre univers que celui de l’arbre, creusant ses maisons dans les branches, traçant ses chemins dans les sillons de l’écorce, faisant travailler les charançons, élevant leurs larves pour se nourrir. Le père de Tobie, savant génial et sage, a refusé de livrer le secret d’une invention révolutionnaire qui permet de transformer la sève de l’arbre en énergie motrice. Il sait que certains s’en serviraient au détriment de l’arbre. Furieux, le Grand Conseil a condamné la famille Lolness à l’exil dans les Basses-Branches, territoire sauvage et sombre, près de la frontière des Pelés. Là pourtant, Tobie vit heureux et rencontre Elisha qui devient son amie. Mais les Lolness sont rejugés et, cette fois, condamnés à mort. Seul Tobie parvient à s’échapper. Se cachant au creux des écorces, courant parmi les branches, Tobie fuit, traqué par les siens… »

Quel bonheur de se plonger dans un tel univers ! Timothée de Fombelle sait très bien faire cela, j’ai pu m’en rendre compte avec « Le livre de Perle » que j’avais aimé aussi. Nous sommes ici dans un roman qui s’adresse aux plus jeunes (dès 11 ans) mais je pense qu’il peut séduire tout le monde tant l’univers est joli et l’histoire palpitante. Au début on découvre donc Tobie qui fuit, qui est poursuivi par son peuple, tout le monde veut le capturer mais on ne sait pas encore pourquoi. On apprend alors à connaitre l’Arbre, l’univers de Tobie et des siens. Il nous raconte sa famille, ses souvenirs et au fil de l’histoire les pièces du puzzle se mettent en place et on comprend pourquoi il cherche à tout prix à partir loin. On s’attache à lui comme à un frère, on veut qu’il s’en sorte pour qu’il nous livre encore et encore les secrets de son histoire. On s’attache à sa famille, son père et sa mère qui sont retenus prisonniers. C’est ça qui donne à Tobie sa rage de vivre, son but, c’est de libérer ses parents. Il va apprendre l’amitié, la trahison, l’amour et la dureté de la vie. Il va vivre mille choses et notre cœur battra au même rythme que le sien pendant toute l’histoire. Lorsqu’on referme le livre sur la dernière page, il est difficile de ne pas se ruer sur le tome 2 pour avoir le fin mot de l’histoire. Il y a pleins de rebondissement dans ce roman mais ils ne sont jamais prévisibles et c’est une surprise à chaque coup dur ou à chaque main qui se tend pour aider Tobie.

Timothée de Fombelle est un auteur comme je les aime, il manie ses univers comme personne et arrive toujours à nous faire passer des jolis messages et surtout à nous faire passer un bon moment de lecture. N’ayez pas d’à priori sur le public ciblé car Tobie saura charmer tout le monde et vous ne regarderez plus jamais un arbre de la même façon… Pour moi, ce n’est pas passé loin du coup de cœur !

Tobie Lolness, Tome 1: La vie suspendue de Timothée de Fombelle, illustré par François Place, publié chez Gallimard Jeunesse ; 320 pages ; 17,50 € ;

2 commentaires sur « Tobie Lolness tome 1 : La vie suspendue – Timothée de Fombelle »

Laissez-moi un petit mot ça fait toujours plaisir :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s