« Vous êtes géniale ! »

Bougie coeur

Ce petit e-mail reçu mardi matin m’a fait le plus grand bien. Il faut savoir que selon ma « Théorie du Mardi », ce jour est le plus pourri de toute la semaine. C’est typiquement le jour qui ne sert à rien du tout : je suis plus fatiguée que la veille, on est loin du week-end et j’ai toujours plein de travail et beaucoup moins de motivation.

Sur cet e-mail, une seule phrase : « Vous êtes géniale ! »

Il y a des gens qui auraient ouvert l’e-mail, peut-être souri un peu et qui l’auraient refermé pour penser à autre chose. Mais pas moi, je pense trop. Je me pose toujours pleins de questions et comme toujours, j’ai cogité. Est-ce que j’aurais osé, moi, envoyer à quelqu’un que je connais à peine, ce genre d’e-mail ? Je ne pense pas. Déjà que j’avais relu mon e-mail à moi 20 fois pour être sûre qu’il n’était pas trop sérieux ni trop informel, ni trop plat, qu’il n’ait pas de faute, qu’il ne soit pas trop long, mais pas trop court, etc… Bref, quand je vous dis que je me prends bien trop la tête !

Elle m’a fait ce compliment parce que j’acceptais de donner mon aide et mon temps pour une activité organisée à l’école de Lucy. Pour moi, rien de plus normal !

Cette dame, je ne l’ai vu qu’une fois et nous étions tellement nombreux que je n’ai pas su vraiment lui parler. Une inconnue en somme, qui me dit ça à moi ?! J’étais heureuse et ça m’a suivi toute la journée. Même si j’avais envie de lui dire que je n’avais rien de génial et que je faisais ça parce que ça me faisait plaisir à moi aussi, je n’ai pas répondu. J’ai préféré me dire qu’elle avait peut-être bien raison ! C’est génial que des parents s’investissent pour l’école de leurs enfants, non ? Il y a tellement peu de parents dans ce comité… Si j’étais à sa place, je serais contente de voir des parents motivés et je penserais sans doute la même chose quand on me proposerait de l’aide. Sauf que je n’aurais pas le cran d’envoyer ce message, parce que j’aurais peur de ce que le destinataire en penserait. Pourtant, moi, il m’a touchée, étonnée, fait plaisir et fait comprendre plusieurs choses :

– Que dans la vie, il ne faut pas se poser autant de questions, quand on dit ce qu’on pense avec bienveillance, il n’y a pas de raison ;

– Qu’un petit mot gentil qui peut sembler simple peut avoir un gros effet sur la personne qui le reçoit ;

– Que je dois arrêter d’avoir peur de faire des compliments juste parce que ça me gêne d’en recevoir ;

– Qu’il faut que je lui dise merci quand je la verrai, peut-être que ça lui fera plaisir aussi ;

– Que tous les mardis ne sont pas si pourris !

Je ne peux pas m’empêcher de me demander si elle a idée de ce que son message a eu comme conséquences sur moi. Mais je suis encore en train de trop penser alors je vais m’arrêter là, je vais essayer de prendre mon courage à deux mains pour la remercier (parce que même ça j’ai du mal) et j’aurais peut-être ma réponse à ce moment-là !

Et vous, vous êtes plutôt du genre à trop réfléchir comme moi, ou vous prenez les choses simplement comme elles viennent ?

Laissez-moi un petit mot ça fait toujours plaisir :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s