En pleine réflexion sur mon alimentation

J’ai eu pas mal de prises de conscience cette année. Au niveau de ma consommation, de mes déchets et aussi de mon alimentation (merci les nombreux livres/articles à ce sujet !). C’est de ce dernier point dont je voudrais parler aujourd’hui.

Petite fille mange pastèque

Je viens d’une famille qui ne fait pas attention, ni à l’écologie, ni aux dépenses, et encore moins à son alimentation. Et qui vit sans se poser trop de questions. Tout le monde se porte bien dans ce déséquilibre, tout le monde est mince, et j’ai toujours été le vilain petit canard en sur-poids. C’était obligatoirement de ma faute, mais le fait est que je mangeais comme tout le monde dans la famille, ni plus, ni moins. On m’a toujours répété que « je devais faire plus attention ». Pourtant je mangeais la même chose que tout le monde ! Heureusement je ne suis pas tombée dans le cercle vicieux des régimes, même si j’en ai fait, je trouvais juste tout ça très injuste qu’on ne fasse rien pour m’aider. Injuste aussi que mon corps ne réagisse pas de la même façon que les autres et qu’il stockait plus… Et il n’était pas question de ne pas finir mon assiette sous peine de remontrances. Bref, j’ai bien compris que tant que je vivais sous le même toit que ma mère, ça allait être compliqué.

J’ai donc attendu d’avoir mon chez moi et là, derrière mes fourneaux, je me suis amusée, j’ai testé pleins de choses que je n’avais jamais goûté, je voulais tout essayer ! Je mange enfin plus équilibré. Mais je grignote plus. Le poids c’est vraiment une torture pour moi, mais j’essaie de me soigner.

Bref, mon article n’a rien à voir avec les régimes ! Mon but n’est pas de perdre du poids. Tout ça pour dire que j’ai grandir avec de très mauvaises habitudes : beaucoup de viande, beaucoup de féculents, peu de légumes, pas de petit déj… Et que si ça fonctionnait bien pour les autres membres de ma famille, ce n’était pas mon cas, mais c’est difficile de se défaire de ces mauvaises habitudes.

J’ai envie de nourrir mon corps autrement. Mieux, beaucoup mieux ! Et je sais que ça ne va pas être facile. J’ai à la maison ce type d’homme qui peut manger ce qu’il veut sans prendre 1 gramme. Qui a un régime alimentaire constitué de Kellogg’s au chocolat, de pizza, de burger, de malbouffe et qui s’en contente (même si depuis quelques temps, il essaie de faire quelques efforts).

Je sais que je vais devoir passer par de nombreuses étapes avant de parvenir au bout de mes ambitions. Je ne veux pas changer mon alimentation du jour au lendemain et surtout, je ne veux pas le faire n’importe comment. J’ai envie de m’informer.

Voici la liste de ce que j’ai envie d’améliorer dans mon alimentation :

  • Faire plusieurs journées sans viande pendant la semaine

Je vais devoir trouver des alternatives et me tourner vers des choses que je ne connais pas comme le Tofu, le soja, les graines, les légumineuses et les autres sources de protéines. Mon but n’est pas de devenir végétarienne, mais de diminuer considérablement ma consommation de viande et de poisson.

  • Commencer la journée par un petit déjeuner équilibré

Souvent, je n’ai pas faim le matin et je mange quand j’arrive au boulot. Il faut que je trouve des idées qui, soit me donnent envie dès le réveil, soit qui peuvent être emportées au boulot et pas trop contraignantes à manger.

  • Enlever petit à petit le lait de mon alimentation

J’en consomme déjà assez peu, mais je voudrais complètement l’éradiquer et le remplacer par des alternatives végétales.

  • Gaspiller moins

C’est incroyable la quantité de nourriture que je jette parfois. Mal dosé, petite faim, invitée à manger ailleurs, péremption… Bref, j’ai besoin de trouver des astuces pour gérer ça.

  • Manger plus frais, plus bio, plus proche

Arrêter d’acheter des fruits et légumes surgelés, me diriger vers des produits bio et consommer des aliments qui viennent de chez moi, c’est un des objectifs qui va me demander le plus d’efforts mais je suis prête à en faire tant que ça a du sens. Malheureusement j’habite dans un village où rien n’est vendu en vrac, où l’épicerie du coin n’existe pas et encore moins l’épicerie bio et où les marchés sont présents la semaine, alors que je travaille à temps plein.

Je pense que pour un début, c’est déjà pas mal. J’espère prendre de bonnes habitudes au fur et à mesure et que ça ne sera pas une corvée pour moi. Mais je sais déjà que je vais avoir des obstacles à surmonter :

  1. Les invitations à manger qui se multiplient. Pas une semaine ne passe sans qu’on aille manger chez des amis ou la famille.
  2. Notre budget qui est déjà serré et malgré ce qu’on dit, je trouve que manger bio coûte bien plus cher malheureusement.
  3. Le temps qui va sans doute me manquer au début pour trouver des recettes et organiser les repas de la semaine, pour faire les courses et pour tout trouver.
  4. Le fait qu’il va quand même falloir vider les tiroirs de ce qu’on a pour ne pas gaspiller.

Il y a déjà quelques petites choses que j’ai intégrées, telles que : manger plus de fruits et légumes, mettre moins de matières grasses pour la cuisson de mes plats, boire plus d’eau,… Des toutes petites choses banales pour certains mais qui m’ont demandé de vrais efforts pour devenir des habitudes bien encrées.

Je partagerai avec vous mon évolution si ça vous intéresse, que ce soit une victoire ou un échec ! Mais aussi mes astuces et tout ce qui pourra m’aider à y arriver. Effet de mode ou non, je pense que ça ne peut être que bénéfique d’au moins essayer et j’espère, y arriver.

D’autres que moi sont dans cette démarche ? N’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire, j’adorerais connaitre votre avis et savoir comment vous vous y êtes pris.

3 commentaires sur « En pleine réflexion sur mon alimentation »

  1. ho que oui il y a d’autres personnes qui entament la même démarche ….moi !
    Une sérieuse prise de conscience pour des raisons de santé (mais pas que…) me font me tourner vers une hygiène de vie plus saine et plus responsable.
    Le chemin ne se fait pas en un jour mais petit à petit je pense qu’on peut y arriver.
    Bon courage à toi
    Bonne journée

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, je vais essayer moi aussi de m’y remettre sérieusement et sur le long terme après mon accouchement. Courage, c’est pas toujours évident mais quand c’est pour raisons de santé également, ça motive. Bonne journée également

      Aimé par 1 personne

Laissez-moi un petit mot ça fait toujours plaisir :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s