Etre maman : le challenge

Lucy et moi

Ma fille Lucy a eu 2 ans en janvier. Et depuis quelques jours, je reçois de plus en plus de commentaires sur sa façon d’être, ou plutôt sur la façon dont son caractère évolue.

Quand je retourne quelques mois en arrière, ce que je vois c’est une petite fille timide, qui ne parle pas trop et certainement pas à des inconnus ! C’est une petite fille effacée qui joue souvent seule, qui ne se laisse pas approcher. Le contact avec les autres enfants de son âge passe assez mal, même si elle s’intègre au groupe normalement. En revanche, pas de problème avec les enfants plus âgés de quelques années, elle préfère d’ailleurs jouer avec eux.

Aujourd’hui quand je la vois, je ne peux pas nier le changement. Elle a toujours été à la crèche avec beaucoup d’enthousiasme, mais en ce moment, ce qui la motive à y aller c’est de retrouver ses copains !

Je lui demande souvent comment ça a été à la crèche, si elle a bien joué, qui sont ses copains, ce qu’ils font. Elle me répond avec ses mots bien à elle et me présente ses copains en arrivant : Charlie, Nathan, Manon, … un vrai bonheur pour moi !

J’ai été ébahie quand un de ses copains de crèche s’est approché d’elle pour lui faire un bisou. J’avais envie de dire à ce petit garçon de partir en courant, que ce n’était pas une bonne idée, qu’elle n’aime pas ça… Mais non, elle s’est laissée faire et avait même l’air plutôt fière ! Idem quand un autre petit garçon s’est mis à la chatouiller.

Ma fille a passé une étape importante je crois.

Il y a aussi la parole qui évolue à toute vitesse. Elle a soif d’apprendre de nouveaux mots et de les mettre en pratique (surtout). Elle connait des mots que je n’aurais pas imaginé avoir prononcés devant elle, mais elle écoute tout ! Elle veut tout savoir, elle veut apprendre à faire seule, elle veut être autonome, mais pas trop non plus. Elle a aussi besoin d’être beaucoup rassurée. Alors je prends le temps, de la rassurer, de lui montrer que je suis là, de lui apprendre de nouvelles choses et de nouveaux mots, qu’elle sache que si elle a besoin de moi, je suis disponible, je ne la laisserai pas triste. Elle est très câline du coup. Même si elle a du mal à gérer la frustration en ce moment, je vois qu’elle apprend à se canaliser et à connaitre nos limites.

C’est tellement beau de la voir grandir, évoluer…

Je veux lui donner toutes les cartes pour pouvoir se forger son propre caractère. Je veux qu’elle soit épanouie, je ne veux rien façonner, je veux qu’elle choisisse elle-même la petite fille qu’elle veut être, je veux qu’elle fasse ses propres erreurs si elle en a besoin. Je serai là derrière elle pour l’aider à apprendre de tout ça.

Mon rôle de mère prend tout son sens, mais il ne doit pas prendre trop de place pour qu’elle puisse s’épanouir pleinement. C’est là tout le challenge.

Laissez-moi un petit mot ça fait toujours plaisir :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s