J’ai plein d’envies !

L’été est pour moi souvent synonyme d’envies en tout genre. Je ne sais pas si c’est l’approche de la rentrée, et donc de renouveau, ou bien les soldes, ou encore le temps qui tourne au ralenti mais je me prépare à soulever des montagnes (ou des monts, ou des tas (de vêtements par exemple !)). Bref, je m’égare, je voulais simplement vous lister mes petites ou grandes envies du moment :

  • Nettoyer, ranger, astiquer

Il parait que ça s’appelle « préparer le nid ». Oui, il doit y avoir de ça aussi (j’accoucherai en septembre), mais c’est une envie irrépressible que j’ai tous les 3 ou 4 mois. Voir tous les jours les mêmes choses à la même place chez moi, y’a un moment où j’en peux plus ! Et là je fais le nettoyage par le vide et puis je file chez ikea/maisons du monde me trouver quelques bricoles pour renouveler un peu mon intérieur. Gros tri dans les tiroirs, les armoires, les produits qui trainent, le frigo, partout. Et là enfin, je me sens mieux, je respire. Je pense bien mettre à profit les 2 semaines de vacances qui commencent à pointer le bout de leur nez pour faire le grand ménage (j’envoie du rêve avec mon programme de vacances, je sais).

  • Cuisiner

Enfin, quand je dis cuisiner, c’est plutôt tester quelques nouvelles recettes. Je déteste cuisiner au quotidien, c’est un casse-tête autant pour moi que pour mon chéri et en ce moment, grossesse oblige, je suis hyper difficile. Je n’ai envie de rien, je me lasse de tout. Du coup, j’ai bien envie de tester des nouveaux trucs histoire de « pepser » un peu mon assiette. J’ai récemment acheté 2 livres super pour ça : Deliciously Ella au quotidien et Green Life de Victoria du blog Mango & Salt. Je ne suis pas végétarienne et encore moins vegan mais les produits présentés dans ces 2 bouquins sont originaux (pour moi) mais facilement trouvables à l’heure actuelle. Les recettes sont faciles, rapides et les visuels donnent envie. Je suis d’ailleurs en train de tester leurs recettes de petits déj’ et pour le moment, je suis convaincue !

  • Me cultiver

Au sens large, bien sûr ! Regarder des films, lire plus de livres, écouter des podcasts (d’ailleurs si vous avez de chouettes liens, je suis preneuse !), découvrir de nouveaux artistes, me replonger dans mes musiques préférées… Bref, j’ai envie d’avoir plus d’interactions à ce niveau, parce que ça me fait du bien mais que parfois je n’en prends simplement pas le temps.

  • Acheter et vendre

Mon dieu, les soldes auront eu ma peau cette année. J’ai craqué sur tellement de choses pour notre futur fils, c’est indécent 😀 (et j’ai même pas honte). Beh oui, je me lâche, je dois refaire tout une garde-robe ! Je ne pense plus avoir de bébé après celui-ci, du coup, je craque un peu, mais raisonnablement. En fait, j’ai fait des super bonnes affaires, mais j’en ai fait beaucoup (vous savez, le panier où les ristournes sont plus importantes que le total et puis on fait un panier par-ci, un par-là et à la fin du mois il ne vaut mieux pas faire le total…). D’un autre côté, j’ai mis en vente quelques trucs ce qui m’a fait rentrer quelques euros pour compenser. Et dans l’optique de mon grand ménage, j’ai bien envie de faire le tri dans les affaires de Lucy et mettre en vente un max de trucs. Et pour le petit frère je dois me promettre de le faire au fur et à mesure parce que mon grenier se compose à 90% de fringues et de matériel de puériculture de 0 à 4 ans.

  • Profiter de ma fille

Il ne lui reste que quelques semaines en tant que fille unique, alors j’ai envie de profiter d’elle à fond, de faire pleins de photos, de lui créer des jolis souvenir, de passer du temps à 2 (et à 3 avec son papa). Je sais qu’en toute fin de grossesse, ça sera dur alors il faut que je m’y mettre maintenant, il y a déjà tellement de trucs que je dois lui refuser à cause de mon gros bidou… Là, c’est décidé, je ferai tout ce que je peux pour lui faire passer de jolis moments et les immortaliser.

FB_IMG_1500653712058

Voilà pour mes envies du moment. Je vous avoue que j’ai hâte de voir arriver mes 2 petites semaines de congé pour pouvoir m’atteler à tout ça, à presque 8 mois de grossesse, c’est long et j’appréhende déjà mon retour de congés pour mon dernier mois de boulot avant le début d’une nouvelle grande aventure…

Haul AliExpress

Vous commencez à me connaitre et à savoir que j’adore les bons plans ! Pour ça, AliExpress est véritablement la caverne d’Ali Baba. Pour peu que chercher un peu ne nous dérange pas, on tombe sur de vraies pépites. Voici ma petite sélection des choses pour lesquelles j’ai craqué pour notre petit loup. PS: il se peut que les prix diffèrent que ceux que j’ai affichés, ça change constamment !

  1. Bavoirs Batman 3,99€/les 3 (pssst il existe les mêmes mais en version dino chez le même vendeur !)
  2. Pyjama Batman Super hero 6,17€
  3. Ensemble « Lazy Days » 5,90€
  4. Barboteuse « Petit Monstre » 5,84€
  5. Pantalon « Petit Monstre » 3€
  6. Bonnet et écharpe « Etoiles » 2,20€
  7. Ensemble « Baleines » 5,56€
  8. Barboteuse « Requin » 12,36€ je l’ai prise en beige elle donne super bien !
  9. Peluche « Lapin » 2,93€ Je vais craquer sur l’ourson également c’est sûr !
  10. Mobile 2,96€
  11. Couverture d’emmaillotage 5,88€

J’aime beaucoup ce site, il y a de très bonne affaires à faire. Surtout que l’on retrouve souvent exactement les mêmes produits vendus au bas mot 3x moins chers, c’est affolant ! Ne serait-ce que la gigoteuse requin, si vous jetiez un œil par curiosité sur les sites belges et français, vous serez choqués de la différence de prix pour, j’en suis presque sûre, le même produit. J’avais un peu peur de la qualité car c’était la première fois que j’achetais des vêtements sur ce site et je suis positivement étonnée, pour le prix ça vaut vraiment la peine.

Vous commandez parfois sur ce genre de sites ?

T’es trop gentille !

Gentillesse craie be kind

On me dit souvent que je suis trop gentille. Je pourrais le prendre comme un compliment mais il y a le « trop » qui signifie que je suis gentille au-dessus de la moyenne, ça déborde un peu et ça me fait basculer du côté « trop bonne, trop c***e ». Ils ont raison et en même temps, c’est dans ma nature, ça me fait plaisir de faire plaisir et si je refusais de donner un coup de main quand on me le demande, c’est aussi à moi que ça ferait de la peine. Loin de moi l’idée de dire oui à tout et tout le monde mais quand je peux, je le fais.

Mais on est tellement conditionné à se faire avoir, qu’on se demande parfois si donner (un coup de main, son temps, son savoir…) ce n’est pas un peu prendre le risque de se faire avoir et d’être le pigeon de l’histoire. On aime donner si on est sûr de recevoir en retour. On n’aime pas trop prendre des risques.

Et en y réfléchissant, combien de fois s’est-on pris un râteau en voulant simplement être gentil ? Ça arrive, parfois. Mais la plupart du temps, le retour est plutôt positif. Des gens bêtes il y en a partout. Mais c’est eux qu’ils privent d’une aide précieuse quand ils sont trop arrogants et égoïstes pour aider à leur tour. On ne prendra pas deux fois le risque avec eux… Ils ont perdu quelque chose.

Et à l’inverse, quand quelqu’un est gentil avec nous, on se méfie. Qu’est-ce qu’il nous veut celui-là, on ne lui a rien demandé ! On se braque, on croit que l’autre y cherche un intérêt.

J’ai parfois l’impression de venir d’une autre planète, quand ma collègue la plus âgée doit transporter des packs d’eau au 1er étage et que personne ne se lève pour l’aider. Quand j’ouvre la porte à un visiteur chargé et qu’on me regarde comme si j’étais stupide de faire une chose pareille. Quand je propose de servir le café et que mes collègues me disent de ne pas me rabaisser à ça.

Je trouve ça triste, et même si je déteste cette phrase, je trouve que pour ça, « c’était mieux avant ». Il y avait plus d’entraide, il y avait moins ce sentiment de « si je donne, je perds », on voyait moins le business partout.

Je sais qu’on ne vit pas dans un monde de Bisounours, mais quand même, si chacun faisait un petit effort de temps en temps, ça ferait du bien à tout le monde…

Coup de cœur BD : La petite Mort(e)

Pour mon anniversaire, j’ai reçu une série de BD que j’ai littéralement dévorée : La petite Mort(e). Elle se décompose en 4 tomes : 3 tomes de la petite Mort et 1 tome de la petite Morte (la fille de la petite Mort). Bon, vu comme ça, ça n’a pas l’air super fun et plutôt morbide, mais je me suis bidonnée du début à la fin ! L’humour est décalé, un peu noir mais pas trop non plus (selon moi hein), les dessins sont sympas. Et puis, j’ai bien aimé suivre le quotidien de cette famille déjantée.

« La Petite Mort vit des jours heureux avec Papa et Maman Mort. Il va à l’école, tombe amoureux d’une fille de sa classe et essaie de se faire des amis. Bref, à quelques détails près, la Petite Mort est un enfant comme les autres, si ce n’est qu’il a un avenir tout tracé : quand il sera grand, il reprendra le travail de Faucheuse de son père. Ce qui tombe mal, car la Petite Mort veut être fleuriste ! »

La petite Mort Planche

Avec un petit plus pour Hello Kittu et Morora l’exploratrice, la cerise sur le gâteau avec ces planches à mourir de rire qui viennent ponctuer les BD.

Si vous aimez les jeux de mots pourris et l’humour un peu noir, foncez, vous ne serez pas déçus !

Et vous, êtes-vous amateurs de BD ? Quelles sont celles que vous préférez et dont vous achetez les tomes dès leur sortie ?

La petite Mort(e) de Davy Mourtier, publié aux éditions Delcourt – 15,50 € par tome

5 astuces pour ne pas abandonner son Bullet Journal

Ça va bientôt faire 2 ans que je tiens mon Bullet journal, j’en parle déjà ici et ici. Pourtant au début, ce n’était pas gagné, je me disais déjà que je ne tiendrais pas sur le long terme… Et pourtant, 2 ans plus tard, je crois pouvoir dire que j’ai trouvé l’outil d’organisation qui me convient. Je crois avoir essayé tous les supports avant celui-ci, j’adore la flexibilité qu’il apporte et la facilité du Bujo (quand on a enfin trouvé les mises en page qui nous correspondent). Alors je vous livre 5 conseils qui m’ont permis de tenir sur la durée.

Astuces pour ne pas abandonner son bullet journal

1. Prendre quelques minutes pour fixer ses objectifs avant de commencer

Est-ce que vous voulez un Bujo minimaliste ou plutôt décoré ? Pour la vie perso ou pour la vie pro ou encore pour les 2 ? Est-ce que je vais l’emmener partout sans avoir peur de l’ouvrir devant mes collègues, amis, famille ?

Je pense que c’est super important de savoir où on va pour ne pas se sentir perdu. Penser à la mise en page, à ce qu’on souhaite trouver dans son journal dans quel ordre etc…

2. Faire un Bullet journal pour soi, pas pour faire de jolies photos à poster sur Instagram

Je pense que c’est ça qui décourage le plus de gens. On voit des journaux qui ressemblent à des œuvres d’art, on croit pouvoir en faire autant mais on est vite confronté à ses propres limites. Et on est déçu… Mais le principe de base du Bujo c’est de s’organiser, ce n’est pas un journal créatif. Certains sont faits pour ça et l’intègrent parfaitement à leur journal, et moi-même j’adore regarder les cahiers de ces personnes super douées, mais je n’ai pas de temps à consacrer à cela et voilà, c’est pas un drame 😉

3. Accepter de faire des erreurs

Encore une fois, au nom d’un perfectionnisme dévastateur ou d’une peur du pas joli, on n’ose parfois pas se lancer, c’est dommage quand même ! Il est rare que l’on commence un Bujo et qu’on trouve d’office la structure idéale. On se rend souvent compte en cours de route que telle ou telle chose ne nous convient pas. N’ayez pas peur d’en changer, c’est ça qui est fun avec le Bullet journal, si ça ne convient pas cette semaine, changez de technique pour la semaine suivante et vous finirez par trouver la façon qui vous convient le mieux. Quitte à faire un journal de « brouillon » pour commencer.

4. Avoir un petit cahier fourre-tout à côté

C’est vraiment un conseil qui m’a beaucoup aidée. Je n’aime pas remplir mon journal au travail, du coup j’ai toujours mon petit carnet fourre-tout avec moi dans lequel je me fiche d’écrire comme un cochon. J’y mets mes idées en vrac dès qu’elles arrivent et ensuite je la retranscris dans mon Bujo.

5. S’inspirer souvent

Vu l’essor qu’a vécu le Bullet Journal, il n’est pas difficile de trouver des exemples de pages que les gens ont partagées (Pinterest, Instagram, Google Images…). Je n’ai pas peur de dire que je leur ai piqué pleins d’idées, parfois je les ai remises à ma sauce, parfois je les ai « volées » telles quelles ! Il y a des gens qui ont de sacré bonnes idées que je n’aurais pas eues de moi-même 🙂

PS : N’oubliez de rendre à César ce qui appartient à César si vous décidez de partager l’idée également.